Skip to main content

SIX FOURS LES PLAGES : L’opposition ne vote pas la …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
29 Fév 2024

Partager :

SIX FOURS LES PLAGES : L’opposition ne vote pas la motion de l’Ecole maternelle Mistral

A la fin du Conseil municipal de SIX-FOURS-LES-PLAGES du 28 février 2024, le maire a présenté un texte intitulé « Motion Ecole Maternelle Mistral » .

« Présentée seulement quelques minutes avant la fin du Conseil municipal, donc sans réel débat, cette motion aurait dû être irrecevable. L’école Mistral méritait mieux qu’un texte tardif. Nous soutenons l’école publique et les parents qui choisissent l’école publique. Nous aurions voté cette motion si celle-ci ne portait que sur la déduction du montant des repas de la restauration scolaire pour les parents qui ne déposent pas leurs enfants à l’école en raison de cours non assurés.  Cependant, sous couvert de quelques bons sentiments, cette motion nous apparait finalement comme une tribune politicienne contre l’école publique puisqu’elle s’en prend aux enseignants, à « l’absentéisme » supposé de certains d’entre eux et, plus généralement, à l’Education nationale.

Également, nous n’oublions pas que le maire Jean-Sébastien VIALATTE :

– a, pendant 15 ans, en tant que Député UMP-LR, soutenu les politiques d’affaiblissement de l’École publique et du service public.

– promeut l’École privée et favorise celle-ci à la moindre occasion,

– approuve, avec sa majorité, chaque fermeture de classes dans nos écoles, à part lorsque la Gauche était aux responsabilités nationales et parce qu’il s’agissait de la Gauche.

– a soutenu l’augmentation discrète, l’été 2022 et jusqu’à 05%, des tarifs de la restauration scolaire, votée par le Comité de la Caisse de nos écoles.

Comment se fait-il que ce n’est qu’en février, soit quelques mois avant la fin de l’année scolaire, que le Maire, l’adjointe aux Affaires Scolaires et la majorité municipale paraissent se préoccupent de l’organisation de l’école maternelle Mistral ?

Nous avons refusé de tomber dans le piège que constitue cette motion et c’est pour ces raisons que, hier, notre groupe a refusé de participer au vote de celle-ci. Nous demandons à Monsieur le Maire et sa majorité municipale, plutôt que de prendre une posture politicienne, d’agir réellement et immédiatement pour l’École Mistral et de nous rendre compte d’actes concrets dès le prochain conseil municipal », déclarent Dominique NEMETH et Philippe COMANI, conseillers du groupe d’opposition municipale « Six-Fours à gauche, écologiste et citoyenne ».