Skip to main content

SAINT TROPEZ : L’ancien maire mis en examen pour favoritisme

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

SAINT TROPEZ : L’ancien maire mis en examen pour favoritisme

L’ancien maire de Saint-Tropez mis en examen pour favoritisme.

Jean-Pierre Tuveri est soupçonné d’avoir avantagé entre 2010 et 2011 l’un des candidats pour la rénovation du centre-ville L’ancien maire de Saint-Tropez (Var) Jean-Pierre Tuveri a été mis en examen à Paris en 2023 pour favoritisme, soupçonné d’avoir avantagé entre 2010 et 2011 l’un des candidats pour la rénovation du centre-ville, a-t-on appris ce mercredi 5 juin de sources proches du dossier.

Selon des éléments de l’enquête, Jean-Pierre Tuveri, maire divers droite de 2008 à 2020, est soupçonné d’avoir violé le principe d’égalité des candidats lors de l’attribution du marché d’aménagement du secteur du couvent, de la dalle des lices et de l’ancien hôpital. Quatre candidats avaient déposé une offre et le conseil municipal a retenu en 2011 celle de Kaufman & Broad Provence. « Non, je n’ai pas favorisé la société Kaufman & Broad », s’est défendu L’ancien maire de Saint-Tropez devant le juge d’instruction en juin 2023, en soulignant que le dossier était « extrêmement complexe ».

L’ancien maire de Saint-Tropez mis en examen pour favoritisme (sudouest.fr)