Skip to main content

SAINT ETIENNE : Prestations de restauration et de caterin…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
22 Avr 2024

Partager :

SAINT ETIENNE : Prestations de restauration et de catering sur le relais de la flamme

Saint-Etienne Métropole vient de publier un marché de : Prestation de restauration et de catering – Relais de la flamme olympique, Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Familles d’achats concernées : Restauration

­Date limite de remise des plis : Mardi 07 Mai 2024 à 12h00

­LE BESOIN DE SAINT-ETIENNE METROPOLE

Ce marché concerne la préparation, le transport et le service de repas à destination exclusive des personnels techniques, artistiques, logistiques et d’exploitation, ainsi que les bénévoles mobilisés sur le Club 2024.

Les prestations attendues seront effectuées sur les événements et dates d’exploitation suivantes :

  • Le Relais de la Flamme Olympique programmé le samedi 22 juin 2024,
  • Le Club 2024 Olympique programmé du 24 au 31 juillet 2024,
  • Le Club 2024 Paralympique programmé du 4 au 7 septembre 2024.

Saint-Étienne Métropole a été désignée Collectivité Hôte pour ces événements.

Le Relais de la Flamme Olympique débutera son parcours à Cours Fauriel pour l’achever au stade Geoffroy-Guichard. Un espace de célébration sera également aménagé à proximité du stade. La désignation « Club 2024 » fait référence aux fans zones qui seront installées sur la place Jean-Jaurès à l’occasion des Jeux Olympiques puis des Jeux Paralympiques. Ces fans zones seront le lieu de célébration culturelle, ludique et festive pendant les événements olympiques et paralympiques.

Le marché est alloti comme suit :

  • Lot n°1 – Restauration montage, démontage et exploitation pour le Relais de la Flamme Olympique
  • Lot n°2 – Restauration montage et exploitation pour le Club 2024 – Jeux Olympiques
  • Lot n°3 – Restauration montage et exploitation pour le Club 2024 – Jeux Paralympiques

Le lot n°3 – Restauration montage et exploitation pour le Club 2024 – Jeux Paralympiques est un lot réservé : En vertu de l’article L. 2113-13 du Code de la commande publique, le lot n°3 est réservé à des structures d’insertion par l’activité économique ou à des structures équivalentes, lorsque plus de 50% des travailleurs concernés sont des travailleurs défavorisés.

Les lots n°1 et n°2 sont concernés par des engagements d’insertion : Il sera demandé à l’entreprise titulaire de ces lots et ses éventuels sous-traitants de réaliser une action qui contribue à la promotion, à l’accès et au retour à l’emploi des publics qui en sont éloignées. A ce titre, le titulaire s’engage à mettre en place au minium un engagement insertion sur la durée du marché parmi les 3 modalités proposées ci-dessous, selon le choix de l’AMO Insertion de Saint Etienne Métropole :

  • Animer une demi-journée (3h) de face à face (visite de chantier ou d’entreprise, présentation de ses métiers en salle, atelier conseil, simulation d’entretiens d’embauche, etc.) avec un groupe de personnes éloignées de l’emploi tel que défini ci-dessous ;
  • Accueillir en stage ou en immersion conventionné au sein de son entreprise ou sur le lieu d’exécution du marché une personne éloignée de l’emploi tel que défini ci-dessous, sur une durée minimum de 35 heures ;
    Parrainer une personne éloignée de l’emploi tel que défini ci-dessous, à travers des entretiens individuels espacés d’au moins 15 jours (6 heures de face à face) ;

DÉTAILS DU MARCHÉ

Caractéristiques du marché

Le contrat prend la forme d’un accord-cadre de services et fournitures courantes, exécuté à prix unitaires par l’émission de bons de commande.

L’accord-cadre est conclu à compter de sa notification au titulaire, pour une durée de 4 mois.

­Procédure

La consultation est lancée sous la forme d’une marché à procédure adaptée. Les candidats intéressés par le marché sont invités à remettre leurs candidatures et leurs offres en même temps pour le 07/05/24, qui seront jugées selon les critères pondérés ci dessous.
Les opérateurs économiques peuvent se porter candidats individuellement ou sous forme de groupement. Le pouvoir adjudicateur ne souhaite imposer aucune forme de groupement à l’attributaire de l’accord-cadre.

LIRE LA SUITE

SOURCE : Toute l’actu d’ESS 2024