Skip to main content

RODEZ : Au musée Soulages, l’empreinte de Pierre SOULAGES

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

RODEZ : Au musée Soulages, l’empreinte de Pierre SOULAGES

En 2024, le musée Soulages fête ses dix premières années, ayant été inauguré le 30 mai 2014, par le Président de la République, François Hollande, sur l’invitation du président de Rodez agglomération Christian Teyssèdre, en présence de Pierre et Colette Soulages.

« Le 30 mai 2014, le musée Soulages est inauguré à Rodez. 10 ans plus tard, l’empreinte de Pierre Soulages n’a jamais été aussi présente sur ces terres qui l’ont vu naître et inspiré. En décembre 2005, le ministère de la Culture décerne au musée Soulages l’appellation « Musée de France », signe de l’importance des collections qu’il abrite. Il rejoignait ainsi le cercle très fermé des musées agréés par l’État selon les termes de la loi du 4 janvier 2002. Cette dénomination consacre l’intérêt public de la collection du musée Soulages et garantit la qualité de sa proposition scientifique et culturelle. Il faut souligner la place particulière qu’occupe le musée Soulages au sein des collections publiques françaises : il se distingue par le caractère exceptionnel de ses fonds, comptant plus de 500 œuvres de l’artiste.

Le musée conserve ainsi la plus importante collection au monde d’œuvres de Pierre Soulages, nourrie par un fonds documentaire de grande envergure : archives, photographies et ouvrages permettent de retracer le parcours de l’artiste tout au long d’une carrière d’une longévité et prolixité exceptionnelles. En 2019, pour répondre au souhait exprimé par Pierre Soulages, le musée s’est vu doté du statut d’Établissement public de coopération culturelle (EPCC), réunissant l’État, le conseil régional d’Occitanie, le conseil départemental de l’Aveyron et Rodez agglomération.

Cette évolution du partenariat s’inscrivait pleinement dans l’ambition partagée d’avoir un lieu en Occitanie « où voir tout Soulages ». La collection, fruit de plusieurs donations successives des époux Soulages, s’est encore enrichie, en 2023, d’une nouvelle donation de Colette Soulages, poursuivant ainsi la trame d’une fidélité au musée, initiée par son époux. Sept Outrenoir ont rejoint les cimaises du musée, complétant la période la plus longue de l’œuvre de l’artiste. Dix ans après sa naissance, fort d’une collection exceptionnelle dans le paysage muséal français et international, le musée Soulages peut aujourd’hui compter sur de belles perspectives de développement et d’avenir, à la mesure de l’artiste. L’État en demeure le garant et le gardien. » Pierre-André Durand Préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne.