Skip to main content

RAMATUELLE : La saison d’été commence dans le Golfe…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Mar 2024

Partager :

RAMATUELLE : La saison d’été commence dans le Golfe de Saint-Tropez avec la réouverture du Club 55 pour Pâques !

C’est la première année où je suis nostalgique que l’hiver prenne fin. Mais c’est la première année aussi où je suis devenue une Tropézienne depuis qu’avec mon mari nous avons déménagé en mai dernier à Saint-Tropez.

Et j’ai adoré. J’ai adoré le village vidé de ses touristes. J’ai adoré la lumière magique des mois d’hiver. J’ai adoré le village à moitié fermé qui semble se reposer après une saison d’été très mouvementée.

Saint-Tropez est certainement le plus beau village du monde. Le plus beau aussi car le plus complet. Vous y trouvez autant de la nature, que de la mer, que des promenades au bord de l’eau, que des vieilles maisons provençales, le tout entremêlé dans un luxe inouï avec de nombreuses boutiques représentant toutes les grandes marques, des restaurants offrant une multitude de propositions, et un melting-pot de personnes toutes heureuses de venir passer un moment à Saint-Tropez. Que ce soit le campeur qui s’est fait trois heures d’embouteillages pour venir en famille manger une glace sur le port à l’heure où les yachts rentrent des plages, espérant croiser une célébrité, ou le milliardaire qui vient prendre peinard son petit-déjeuner chez Sénéquier, tous sont contents d’être là, séduits par la beauté des lieux, ce qui rend Saint-Tropez unique. Toutes ces bonnes ondes rendent Saint-Tropez extrêmement joyeux.

Alors quand j’entends des gens qui désirent qu’il y ait plus d’infrastructures à Saint-Tropez, ça me met en colère. Saint-Tropez est un musée et doit le rester. C’est ce qui fait sa valeur, c’est ce qui fait sa beauté, toute cette authenticité qui n’a pas bougé depuis des années. Saint-Tropez est un cul-de-sac, le village ne peut pas et ne doit pas être indéfiniment agrandi. LVMH l’a bien compris en investissant et en rachetant un grand nombre de maisons qu’ils ont le bon goût et l’intelligence de restaurer à l’identique. Que ceux qui veulent des infrastructures aillent vivre à Cogolin, mais qu’ils nous foutent la paix dans notre pays de bisounours.

Du côté des plages de Pampelonne à Ramatuelle, c’est le grand mouvement pour reconstruire et ouvrir les restaurants pour le week-end de Pâques, l’un des plus gros de l’année. Notre ami Patrice de Colmont, le partenaire historique de ma chaîne YouTube Marcelline l’aubergine est prêt, au taquet, pour accueillir dans son Club 55 ses clients venus du monde entier, et aussi quelques locaux trop contents de le retrouver et de pouvoir papoter un instant avec lui sur l’agroécologie, son sujet de discussion favori.

Quant à moi, je vais profiter du printemps pour aller m’occuper de mon potager et planter mes semis de légumes issus de semences reproductibles que je fais pousser bien sûr sans pesticides, ni produits chimiques.

Sylvie Bourgeois Harel

Voici le lien pour lire ma rencontre avec Patrice de Colmont en 1984 :

https://www.sylviebourgeois.com/2020/10/patrice-de-colmont.html

Et voici le lien pour regarder la vidéo de ma petite Marcelline l’aubergine au Club 55 chez son ami et partenaire historique Patrice de Colmont :

https://youtu.be/2PcQrPUC4jM?si=knLiSYDmbEjGcWYE