Skip to main content

PARIS : Une Europe renforcée, puissante, prospère et huma…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
27 Avr 2024

Partager :

PARIS : Une Europe renforcée, puissante, prospère et humaniste

James Chéron, Secrétaire national de l’UDI aux Affaires européennes, International Officer of ALDE Party, Vice-président de la Région Île-de-France et Maire de Montereau (77).

Quand on croit en l’Europe, le discours de La Sorbonne 2 apporte des perspectives et des propositions, fruits d’une pensée constante, cohérente et résolument engagée.

Depuis la création de l’UDI, nous défendons l’idée de fédérer les Européens, autour d’une Europe souveraine et robuste qui préserve et promeut nos valeurs démocratiques et humanistes. Comme nous l’avions déjà prôné lors des précédentes élections Européennes, nous partageons avec le Président de la République la nécessité de développer trois thèmes majeurs pour adapter l’Europe aux défis contemporains : la puissance, la prospérité, et l’humanisme.

Une Europe puissance

Emmanuel Macron a évoqué, lors de son discours à la Sorbonne, la nécessité d’une « Europe puissance » face aux guerres hybrides, soulignant l’importance d’une capacité européenne renforcée en matière de cyber-défense et de cyber-sécurité. La sécurité de l’Europe ne peut se concevoir sans une capacité de défense autonome et intégrée, prête à faire face aux menaces tant conventionnelles que numériques. Déjà en 2019, nous proposions de créer une cyber-armée européenne pour contrer les menaces virales : plus que jamais cette proposition devient un impératif.

Une Europe prospère

Le Président de la République a également mis en lumière la nécessité d’un nouveau modèle de croissance et de production pour l’Europe. Nous sommes conscients que sans une économie forte, l’Europe ne peut prétendre à rester une puissance. Dans un monde où la Chine et les États-Unis remettent en question les règles du jeu international, il est crucial d’éviter un décrochage de l’Union européenne. Cela implique de réduire la surréglementation, d’augmenter les investissements et la recherche, et de réviser nos règles pour mieux protéger nos intérêts économiques et sociaux. C’est exactement la fin de la naïveté à laquelle nous appelons depuis des années. Allons-y !

Une Europe humaniste

Ce principe se décline en trois axes prioritaires : combattre le décrochage social, protéger notre jeunesse et préserver l’environnement. Dans l’Union des 27, nous ne pouvons pas constater des inégalités se créer entre Européens sans une réponse forte et coordonnée. Être une puissance économique sans égalité de traitement n’aurait pas de sens. De même, la protection de notre jeunesse notamment sur l’espace numérique est un devoir. Enfin, nos efforts doivent naturellement se porter sur l’environnement, en intégrant la protection des forêts et des océans dans une vision écologique claire et partagée.

Ce nouveau discours de la Sorbonne résonne en tout point à nos convictions. L’Union européenne doit non seulement être préservée, mais surtout renforcée. En ces temps de défis globaux et de transformations profondes, nous restons fidèles à nos engagements et redisons que nous avons “Besoin d’Europe”.

SOURCE : UDI – Les infos de la semaine