Skip to main content

PARIS : Stéphane Martinez, une passion défiant les épreuves

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Stéphane Martinez, une passion défiant les épreuves

Tandis que d’ici 2030, près de 50 % des agriculteurs auront l’âge de la retraite, le métier attire moins de candidats qu’autrefois.

Pourtant certains jeunes, comme Stéphane Martinez, font le choix courageux de se lancer dans l’agriculture. Fils d’agriculteur, Stéphane est l’un des premiers à bénéficier des aides mises en place par le gouvernement pour favoriser l’installation des nouvelles générations. Malgré les écueils administratifs, il réalise son rêve d’acquérir ses propres terres pour débuter cet été la culture de la courgette, une production exigeante mais riche en opportunités.

Surmonter les défis avec le soutien d’Arterris

À seulement 26 ans, Stéphane Martinez incarne l’audace et la détermination d’une nouvelle génération d’agriculteurs résilients. Diplômé d’un baccalauréat agricole, le jeune homme travaille dans l’entreprise maraîchère de son père, spécialisée dans la culture sous serre de concombres, aubergines, poivrons et salades. En 2021, il a eu l’opportunité d’acquérir 4,5 hectares de terres près de chez lui à Salon de Provence, une chance rare mais semée d’embûches administratives.

En effet, pour l’acquisition de ces terres, Stéphane bénéficie de l’aide à l’installation des jeunes agriculteurs (DJA) d’un montant de 30 000€, couplée à une aide du département. Pourtant l’accès à ces financements s’avère être plus compliquée que prévue : la réglementation changeante et les retards administratifs ont compliqué le dépôt de son dossier, laissant Stéphane toujours dans l’attente d’une réponse à ce jour.

Malgré ces difficultés, il peut compter sur la coopérative d’agriculteurs Arterris, qui l’épaule dans chaque étape de son projet. Arterris lui propose un accompagnement complet, incluant sa préparation à la certification Global GAP, essentielle pour garantir la qualité et la sécurité des produits tout en rassurant les clients. En parallèle, la coopérative lui assure un soutien technique et fournit le matériel nécessaire à son activité, comme une pailleuse, que Stéphane est en train d’acquérir.

La production de courgettes : un choix courageux mais rentable

Stéphane a décidé de se lancer dans la culture de courgettes en pleine terre pour sa première année. Il s’apprête à planter un demi hectare de courgettes en juillet sur ses nouvelles terres, afin de les récolter début août.

Il est l’un des rares agriculteurs à prendre le risque de réaliser des plantations de courgettes en été : « Dans les cultures de mon père l’activité diminue en juillet-août donc la courgette va me permettre de garder la pleine activité. En hiver je prévois de diversifier encore les productions en cultivant des choux », explique le jeune homme.

La commercialisation de ses courgettes est ensuite assurée par JMO Prim, filiale d’Arterris spécialisée dans la distribution de fruits et légumes sur l’arc méditerranéen. Cette structure permet à Stéphane de se concentrer sur la production sans se soucier de la vente de ses récoltes.

 « La courgette est une culture relativement simple et rapide à rentabiliser, mais nous constatons que les rendements sont en baisse depuis deux ans, et les courgettes sont particulièrement vulnérables aux intempéries et aux infestations de pucerons en plein terre, notamment après des printemps très humides », explique Kévin Guinet, Chef de Produit chez JMO Prim.

JMO Prim compte aujourd’hui une dizaine de producteurs de courgettes, qui produisent environ 800 tonnes par an. Les variétés produites sont des calibres 14-21cm, des rondes et courgettes de couleurs, majoritairement dans le Sud-Est et Sud-Ouest de la France (autour de Castelnaudary). La filiale espère attirer davantage de producteurs et notamment des jeunes comme Stéphane, afin de développer la filière courgettes française.  

A propos d’Arterris

Arterris est un Groupe Coopératif d’agriculteurs dont le territoire s’étend sur la région Occitanie et la Région Sud. Il fédère plus de 15 000 associés coopérateurs aux savoir-faire multiples, issus de régions et de cultures différentes. Représentant une ferme de plus de 350 000 hectares de cultures, le Groupe organisé autour de trois pôles (agricole, agro-alimentaire et distribution grand public) réalise un CA consolidé d’1,22 milliards d’euros pour l’exercice 2022/23 et s’appuie au quotidien sur une équipe de plus de 2 300 salariés. Le groupe a présenté en septembre 2023 sa raison d’être « Cultiver chaque jour l’art de coopérer », qui traduit les principaux engagements portés par la coopérative autour du collectif, des valeurs humaines et de sa volonté de travailler pour l’intérêt commun et d’adapter sa stratégie aux grands enjeux actuels. Cette raison d’être s’accompagne de trois valeurs fondamentales que sont le sens du temps long, l’innovation positive et l’exigence partagée.

Retrouvez toutes les actualités du groupe sur www.arterris.fr

Suivez également les actualités du groupe sur les réseaux sociaux :

Arterris : Facebook, Twitter, Youtube, Instagram, Linkedin