Skip to main content

PARIS : « Sécession. Comment reprendre la main sur son tr…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : « Sécession. Comment reprendre la main sur son travail », par Nicolas FRAMONT

En France, comme ailleurs dans le monde, l’expérience du travail devient de plus en plus négative.

La majorité des personnes interrogées sur l’organisation de leur entreprise ou administration, l’utilité et la reconnaissance de leur hiérarchie, ou encore le plaisir qu’elles prennent à se rendre au travail, répondent négativement. Plus inquiétant encore, le nombre de personnes malades du travail augmente, et la France est l’un des pays d’Europe les plus accidentogènes.

S’appuyant sur des années d’intervention en tant qu’expert en santé au travail pour les CSE, dans des entreprises du CAC 40, des PME, des associations, et plusieurs enquêtes du magazine Frustration, l’auteur montre qu’il y a de bonnes raisons de ne pas vouloir aller travailler le lundi matin, ni les autres jours de la semaine. Progressivement, tous les secteurs de la société, y compris ceux supposés être exclus de la sphère capitaliste – l’associatif et le service public –ont été contaminés par des formes de management absurdes, violentes et contre-productives.

Face à ce désenchantement du travail, le patronat et le gouvernement réagissent par l’indignation et la contrainte. Le nombre d’arrêts maladie augmente ? Instaurons de nouveaux jours de carence ! Les gens démissionnent et hésitent à retourner dans des secteurs pénibles et violents comme la restauration ? Coupons-leur l’allocation chômage ou le RSA ! Devant cette souffrance au travail, la classe dominante organise progressivement la mise au travail forcée.

Sécession est une véritable invitation à se libérer des grandes mythologies du travail qui empêchent de questionner l’ordre établi : le présentéisme, le mérite, la psychologisation de la souffrance au travail… tout est passé au crible.

Véritable manuel de développement collectif, Sécession contribue à l’émergence d’une nouvelle culture de la révolte, capable de légitimer et soulager les souffrances individuelles pour favoriser une révolte globale, ancrée dans le réel.

« Sécession. Comment reprendre la main sur son travail « 
Nicolas Framont

En librairie le 2 octobre