Skip to main content

PARIS : Rudy SALLES, Vice-Président Les Centristes

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
15 Jan 2024

Partager :

PARIS : Rudy SALLES, Vice-Président Les Centristes

La tribune de Rudy SALLES, Vice-Président Les Centristes, Député honoraire, Président France-Israël Côte d’Azur et Ancien Président du groupe d’amitié France-Israël au parlement.

Qui pouvait imaginer ce qui s’est passé le 7 octobre 2023? Je me trouvais en Israël un mois auparavant. Avec les accords d’Abraham qui scellaient une normalisation avec de nombreux pays arabes, la sécurité dans la région semblait assurée. Et même si régulièrement des tirs de missiles en provenance de Gaza étaient interceptés par le Dôme de Fer ou atteignaient malgré tout des cibles dans la région d’Ashkelon, la situation était sous contrôle.

C’est alors que le Hamas est intervenu le 7 octobre avec la barbarie, la cruauté indicible que nous avons découvert, faisant 1400 victimes innocentes et plus de 200 otages. Jamais depuis la shoah, la communauté juive n’avait ainsi connu une telle tragédie. L’émotion est intense et pas seulement pour les juifs. Tous les humanistes, tous les démocrates, toutes celles et tous ceux qui sont attachés au respect de la personne humaine et à la vie tout simplement ne peuvent être que bouleversés, révulsés, et demander que les auteurs de ces crimes contre l’humanité soient éliminés.

La guerre est donc inévitable et forcément douloureuse pour tout le monde. Pour les Israéliens comme pour les Palestiniens qui sont tous les victimes du Hamas.

Aujourd’hui, dans un vaste réseau de propagande, on essaie de faire porter la responsabilité de la situation à Israël alors que ce pays est LA victime. Tsahal est confronté à une guerre asymétrique car cette armée régulière doit affronter un groupe terroriste très organisé, lourdement armé, qui prend en otage sa propre population pour en faire un bouclier humain.

Israël n’a donc pas le choix, il faut éradiquer ces terroristes qui n’ont pas la volonté de créer un État Palestinien mais qui ne poursuivent qu’un seul but, faire disparaître Israël.

Cette guerre sera longue et difficile. Il faut garder les yeux ouverts sur ce qui se passe et savoir raison garder. Lors de la seconde guerre mondiale, les forces alliées ont combattu les nazis pour les éliminer. Les villes Allemandes ont été bombardées, de nombreux civils en ont été victimes. Mais à la fin, le régime nazi à été anéanti et l’Allemagne a pu se relever pour devenir un État respectable. L’Allemagne a été désarmée et placée sous contrôle des armées alliées jusqu’à sa réunification. L’Allemagne a fait un travail de mémoire et a reconnu le génocide des juifs dont elle avait été responsable. Ceci a été possible également grâce à des visionnaires comme De Gaulle ou Adenauer qui ont compris qu’après la guerre il y a un devoir de paix pour instaurer le bonheur des peuples. Hélas on n’a pas encore trouvé ces hommes d’exception au Proche Orient pour relever ce défi.

Il faut souhaiter que ce conflit permette effectivement, et le plus vite possible, d’éliminer les mouvements terroristes qui sont responsables de toutes les victimes depuis le 7 octobre et qu’enfin on soit capable de construire une paix durable dans cette région où Israéliens et Palestiniens pourront vivre sans craindre pour leur vie et celle de leurs enfants.

SOURCE : Les Centristes