Skip to main content

PARIS : Retour sur le Salon des Maires et des Collectivit…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
1 Déc 2023

Partager :

PARIS : Retour sur le Salon des Maires et des Collectivités Locales

Du 21 au 23 novembre 2023 se tenait le Salon des Maires et des Collectivités Locales, lors duquel Les Canaux et l’Agence des Economies Solidaires étaient présents pour 3 jours d’échanges et de rencontres autour de l’économie solidaire, circulaire et locale et sur son impact sur les territoires.

A l’occasion de conférences, en présence notamment des réseaux et des collectivités, nous sommes revenus sur l’importance d’impliquer les entreprises de l’ESS dans les grands projets publics, et sur les résultats du programme ESS 2024 qui les met en relation avec les marchés publics des Jeux Olympiques et Paralympiques. Ensemble, nous avons réfléchi à l’héritage qui devra découler du travail accompli, pour permettre des retombées économiques positives sur les territoires et pour penser un modèle événementiel plus vertueux.

Nous avons également lancé, avec l’ensemble des réseaux français de l’ESS et les réseaux de collectivités, une tribune publiée dans Alternatives Economiques, demandant que les entreprises créatrices d’emplois solidaires et locaux contribuent systématiquement aux grands projets d’investissement public et plans de relance. Nous souhaitons, à l’instar de ce qui a été fait pour les Jeux Olympiques et Paralympiques, que chaque projet public de plus de 50 millions d’euros finance un dispositif d’intermédiation entre les entreprises de l’ESS et les acheteurs publics.

Lire la tribune
Signer la pétition

Retour sur la conférence « Jeux de Paris 2024 : Quelles retombées pour les collectivités » – avec Stéphane Troussel

La conférence a réuni Stéphane Troussel, Président du département de la Seine-Saint-Denis et Elisa Yavchitz, Directrice des Canaux, et visait à présenter les engagements pris autour des Jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que leur durabilité au sein des territoires, et plus spécifiquement en Seine-Saint-Denis.

Stéphane Troussel a rappelé que le budget alloué aux Jeux était de 8 Milliards d’euros au total, avec 4 Milliards pour la SOLIDEO, dont 80% des investissements ont été déployés en Seine-Saint-Denis. Ces investissements ont pour objectif de réparer les fractures sociales et économiques du département tout en accélérant ses transformations et ses mutations urbaines.

L’héritage des Jeux doit être au service de la population de la Seine-Saint-Denis

L’héritage des Jeux se scinde en deux mouvements : l’héritage matériel, afin d’éviter de nouveaux éléphants blancs (infrastructures délaissées après les Jeux), et immatériel, afin de faire perdurer les retombées économiques des Jeux Olympiques et Paralympiques dans les collectivités territoriales.

Ainsi, en Seine-Saint-Denis, tous les aménagements et équipements liés aux Jeux (ponts, passerelles, autoroute, Village des athlètes, piscine olympique, Village des médias) ont été pensés comme étant, à long terme, au service du territoire et de sa population. De plus, le département a pu financer de nombreux programmes liés au sport et aux Jeux, comme Savoir nager ou encore 130 pays dans 130 collèges, grâce aux financements du mouvement sportif et de Paris 2024.

La volonté du département était qu’une partie importante de la société civile s’implique et se sente concernée par les Jeux : comme l’a évoqué Stéphane Troussel, les Jeux Olympiques et Paralympiques doivent être “les Jeux de toute la Seine-Saint-Denis.” C’est dans ce contexte que le département a lancé le dispositif “La Fabrique des Jeux 93 – Retombées économiques”, dans le but de permettre aux entreprises du territoire de prendre part aux Jeux. Aux côtés des Canaux, de la CCI 93, la CMA 93 et InserEco 93, la Seine-Saint-Denis souhaite renforcer les retombées économiques, la mobilisation des acteurs ainsi que la pratique sportive liée aux Jeux Olympiques et Paralympiques sur son territoire.

Des résultats

L’engagement de la Seine-Saint-Denis porte déjà ses fruits : le taux d’attribution de marché aux TPE, PME et structures de l’ESS et l’objectif d’insertion sociale a été atteint.
En effet, 500 entreprises du territoire ont déjà remporté un marché, dont 80 issues de l’ESS et 1700 habitants du département ont été embauchés en contrat d’insertion sur les marchés des Jeux, ce qui représente 1 Million d’heure d’insertion réalisées sur le territoire !

Le département a pu soutenir de belles histoires, comme la dépollution d’un ancien site industriel en Seine-Saint-Denis par l’association Halage, qui emploie des personnes en insertion. Une partie de la terre a été utilisée pour construire le Village des Athlètes. De plus, ce travail permettra également l’installation d’un espace de production florale sur le site dépollué. D’autres belles histoires comme la fabrication des pièges de la Piscine Olympique en matériaux recyclés par SAS Minimum (Le Pavé) ou le groupement d’ESAT et SIAE mobilisées sur les laveries des Jeux permettent aussi d’atteindre les objectifs de mobilisation locale autour des Jeux.

L’Héritage des Jeux : l’engagement continue !

Afin d’assurer la durabilité des engagements pris durant les Jeux Olympiques et Paralympiques, Les Canaux signent avec les réseaux de l’ESS une tribune qui engage la mise en place systématique de plateformes d’intermédiation pour tous les grands évènements de plus de 50 Millions d’euros !

Cette durabilité doit également se manifester au niveau territorial. Stéphane Troussel l’a évoqué, les programmes mis en place autour du sport doivent se poursuivre si l’on souhaite que la France soit une grande nation sportive. De même, les Jeux sont un moment d’accélération extraordinaire pour le département, les transformations et les investissements publics et privés inédits peuvent soutenir la cohésion et la solidarité territoriale, afin que les Jeux de Paris 2024 soient mis à profit des habitants.

> Plus d’informations sur la Fabrique des Jeux dans le 93 ici

SOURCE : ESS 2024