Skip to main content

PARIS : Retour au bureau, une fausse bonne idée ?

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
17 Jan 2024

Partager :

PARIS : Retour au bureau, une fausse bonne idée ?

De plus en plus d’entreprises de toute taille demandent à leurs salariés de revenir au bureau.

L’avenir du télétravail semble un peu plus compromis chaque jour.

En demandant aux salariés de reprendre un rythme plus traditionnel, les entreprises vont à l’encontre de leurs attentes : 93% des salariés souhaitent être en télétravail au moins un jour par semaine. L’argument principal pour un retour au bureau est un manque de communication entre les équipes. Le retour au bureau intégral est pourtant une réponse démesurée. Et si la solution était de faciliter la communication interne en télétravail ?

La communication interne, pilier de la productivité.

En télétravail, la communication interne perd 2 de ses 3 canaux principaux : le canal verbal et le canal papier. En effet, plus de discussions à la machine à café, plus de rencontres dans l’ascenseur ou d’échanges dans les couloirs. Plus non plus d’affiches sur les murs pour rappeler les valeurs, les évènements à venir…Comment continuer de créer du lien entre les salariés, en dehors des échanges formels et des réunions de travail ?

D’abord, le matériel. Les salariés ont-ils des ordinateurs qui fonctionnent, des téléphones performants ? Un PC qui rame ralentit considérablement les communications entre équipe. Au-delà du matériel physique, quelle plateforme de communication est utilisée par tout le personnel ? En plus des courriels, les équipes utilisent-elles Slack, Teams ou toute autre application ? Si les plateformes de communication sont multiples, comment espérer que la communication soit fluide ?En uniformisant le matériel, hardware et software, les équipes profitent d’un canal de communication plus flexible que les emails ou les réunions en visio pour communiquer plus facilement : poser des questions rapides, et échanger de manière informelle.

Ensuite, les habitudes. Combien de fois le manager appelle ses équipes ? Combien de réunions d’équipes par semaine ? Pour garder le lien, on peut imaginer un rituel quotidien avec un échange informel entre équipe, ou en tête à tête. En télétravail, il faut provoquer ces échanges. La pandémie avait démocratisé les apéros-visio, pourquoi pas un déjeuner en visio ?Sans échanges quotidiens, le sentiment d’appartenance à une équipe s’affaiblit, et le manque de créativité aussi. Mettre en place une routine de communication c’est faciliter les échanges, favoriser la cohésion d’équipe et booster l’imagination.

Le retour au bureau, une solution miracle ?

Beaucoup d’entreprises pensent qu’en revenant au bureau, ces problématiques seront réglées. Pourtant, le manque d’interactivité existe aussi en présentiel. Les habitudes citées plus haut doivent être pérennisées, peu importe le lieu de travail. Aujourd’hui, 46% des Français ressentent le retour au bureau comme une pression, selon une étude Opinion Way. Si 93% d’entre eux souhaitent revenir en présentiel au moins 1 jour par semaine, ils s’attendent à un effort de la part de leur employeur : prise en charge intégrale des titres de transports ou du repas, temps de trajet relativement court, espaces détente… Les salariés cherchent un changement positif, qui vienne pallier les inconvénients du présentiel.

Travailler sur la communication n’est pas une problématique réservée au télétravail. Si les journées au bureau sont synonymes d’échanges inexistants, le sentiment d’appartenance à une équipe ne se renforcera pas. En télétravail comme en présentiel, les entreprises doivent privilégier les moments d’échanges, formels et informels, pour créer un lien entre leurs salariés.