Skip to main content

PARIS : Rentrée des collaborateurs, la santé des salariés…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Sep 2023

Partager :

PARIS : Rentrée des collaborateurs, la santé des salariés, nouvel enjeu et atout pour les DRH

La rentrée est l’occasion pour les entreprises de repenser leur approche en matière de bien-être et de santé des collaborateurs afin de réduire l’absentéisme et engager davantage leurs salariés.  

L’étude réalisée en mai dernier par Ipsos pour Predilife, société pionnière de la médecine prédictive en France, a dressé un portrait exhaustif de la prévention santé en entreprise. Les résultats de cette enquête, qui a interrogé 1200 dirigeants et salariés d’entreprises, mettent en lumière une tendance majeure : les bilans de prévention santé et les bilans prédictifs sont des facteurs essentiels pour stimuler l’engagement des collaborateurs au sein des entreprises, renforcer leur productivité et leur bien-être.

« Predilife accompagne les entreprises dans la mise en œuvre de solutions de prévention qui renforcent l’engagement de leurs collaborateurs et contribuent à leur bien-être. Des salariés en bonne santé sont plus motivés, plus investis dans leur travail sur la durée, et moins absents… Septembre est le mois idéal pour mettre en place une action pour Octobre Rose et songer au budget 2024 à allouer à la prévention santé en entreprise.» Déclare Anne Kerzan, directrice marketing et communication de Predilife.

Lien entre le bien-être, santé au travail et la performance des entreprises

L’enquête Ipsos-Predilife révèle que les décideurs et les salariés s’accordent sur l’existence d’un lien entre le bien-être, la santé des employés et la performance des entreprises: les salariés attribuent en effet une note moyenne de 7,6/10 et 7,5/10 côté décideurs (une note de 8,2/10 est même donnée pour les entreprises ayant + de 20% de cadres). Pourtant, la santé apparaît au second plan lorsqu’il s’agit de piloter la performance des entreprises: seulement 22% des sociétés interrogées indiquent monitorer le bien-être et/ou la santé de leurs salariés…

La santé : un axe légitime et un levier essentiel pour renforcer l’engagement des collaborateurs

La question de la santé en entreprise est tout aussi légitime que celle du bien-être : 79% des salariés estiment que l’entreprise est légitime à se préoccuper de leur santé (80% pour leur bien-être). Les décideurs soulignent également l’importance d’accorder une attention particulière à la santé des collaborateurs (76%), tout autant que leur bien-être (77%). Des initiatives telles que des programmes de soutien en matière de santé, des politiques flexibles d’aménagement du temps de travail et des mesures visant à promouvoir l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle contribuent également à améliorer l’engagement des salariés.

Regard actuel sur la santé en entreprise : un décalage entre les deux cibles

Il existe aujourd’hui un décalage entre les attentes des salariés et la réalité de ce que propose l’entreprise, ce qui pourrait avoir un impact sur la satisfaction au travail et la rétention des employés. Actuellement, seules 24% des entreprises possèdent un budget santé. Les décideurs indiquent que les actions les plus couramment développées pour prendre soin de leurs salariés sont l’évaluation des risques psycho-sociaux (55%), l’accompagnement sur la prévention des risques liés à l’alcool/tabac (40%) et l’encouragement de la pratique sportive (38 %). Cependant, ces initiatives ne correspondent que partiellement aux attentes des salariés. Ces derniers expriment un besoin pressant en matière de santé mentale (90%), d’encouragement à la pratique sportive (80%), et souhaiteraient également que des bilans de santé/dépistage pour prévenir les risques de maladies graves leur soient proposés (80%).

La prévention santé grâce à la médecine prédictive

La prévention santé grâce à la médecine prédictive suscite un intérêt marqué au sein des deux groupes cibles. En effet, selon l’enquête Ipsos-Predilife, 87 % des salariés et 84 % des décideurs reconnaissent l’importance de proposer des bilans prédictifs des maladies redoutées, notamment les maladies cardio-vasculaires et les principaux cancers, à leurs collaborateurs. Cette initiative permettrait, selon eux, de démontrer que la santé est véritablement une préoccupation majeure de l’entreprise. Cependant, il est intéressant de noter que les salariés accordent une valeur encore plus significative à ces bilans prédictifs par rapport aux décideurs. En effet, 88 % des collaborateurs estiment que ce dispositif contribuerait à maintenir leur santé, tandis que seulement 74 % des décideurs partagent cette conviction. Cette différence de perception souligne l’importance capitale que les salariés accordent à la prévention proactive de la santé, mettant ainsi en lumière un décalage potentiel entre les attentes des collaborateurs et les priorités des dirigeants de l’entreprise en matière de bien-être.

Chiffres Clés de l’Étude Predilife-Ipsos :

▪ 80% des salariés aimeraient se voir proposer des bilans de santé/dépistage pour prévenir les risques de maladies graves.

▪ 80% des salariés estiment que l’entreprise est légitime pour proposer des bilans de santé/dépistage à ses salariés pour prévenir les risques de maladies redoutées.

▪ 68 % des salariés se disent intéressés pour réaliser un bilan prédictif dans le cas où leur entreprise leur proposerait.

▪ 72 % des salariés estiment que les bilans prédictifs permettraient d’augmenter la performance de l’entreprise.

Intégralité de l’enquête Ipsos-Predilife à retrouver ici : https://bit.ly/3J5edYP