Skip to main content

PARIS : Renforcer l’Europe sociale et les droits des sala…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Renforcer l’Europe sociale et les droits des salariés européens

Valérie Devaux, Adjointe au maire d’Amiens (80) et Candidate sur la liste « Besoin d’Europe ».

L’Europe sociale, autrefois simple promesse, est devenue une réalité tangible. Ces dernières années ont vu la mise en œuvre de politiques européennes favorisant la protection des travailleurs européens – en particulier transfrontaliers – et la lutte contre le dumping social ainsi que l’exclusion.

Depuis 2019, grâce à l’implication déterminée des députés européens membres de l’ALDE (le parti européen dont l’UDI est le représentant français) siégeant au sein du groupe Renew, des avancées sociales majeures ont été réalisées : ces progrès visent à protéger nos entreprises et à sauvegarder les droits sociaux de millions d’Européens, en combattant la concurrence déloyale et en améliorant significativement le niveau de vie à travers l’Union européenne.

Deux exemples :

⁠Le Fonds social européen a bénéficié d’un renforcement crucial, avec une allocation de 99 milliards d’euros, incluant 6 milliards pour la France. Ces fonds sont destinés à soutenir diverses mesures sociales telles que l’inclusion, l’assistance alimentaire pour les plus démunis, la lutte contre le décrochage scolaire via les Écoles de la 2e Chance, la réduction de la pauvreté, et le soutien à l’emploi des jeunes à travers la Garantie Jeune.

⁠Nous avons aussi renforcé la régulation des travailleurs détachés, garantissant une rémunération équivalente à celle des travailleurs des pays d’accueil. L’initiative de la présidence française a été déterminante pour contrer le dumping social et éviter une compétition interne qui menacerait de réduire les droits sociaux en Europe.

Pour la prochaine mandature, nous, les colistiers de la liste « Besoin d’Europe » menée par Valérie Hayer, sommes déterminés à continuer à bâtir cette Europe sociale. Notre objectif est de renforcer plus encore les droits de tous les Européens, en garantissant une rémunération équitable partout en Europe, en combattant plus fermement le dumping social et en soutenant encore plus les individus les plus vulnérables.

Notre engagement ne s’arrête pas là. Nous proposons la création d’un Programme européen des solidarités, s’appuyant sur le Fonds social européen, pour soutenir les initiatives des États membres dans leur combat contre toutes les formes de précarité et pour accompagner socialement les transitions en cours.

SOURCE : UDI – Les infos de la semaine.