Skip to main content

PARIS : Que dit la recherche ?

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
18 Avr 2024

Partager :

PARIS : Que dit la recherche ?

Vous avez manqué le webinaire organisé le 2 avril sur les résultats de l’étude pilote ELIASS menée auprès de 1983 collégiens ?

Le replay est disponible.

Que faut-il retenir des résultats de cette étude ? Les jeunes aidants sont nombreux au collège, environ 3 par classe, et près d’un tiers n’ont pas conscience d’aider ! Le proche aidé est souvent un parent, suivi d’un grand-parent et d’un membre de la fratrie. Près de 70 % des proches avaient une maladie physique grave ou chronique, et 19 % avaient un problème de santé mentale.

Les jeunes aidants au collège présentent une qualité de vie moins bonne que leurs camarades non aidants sur plusieurs dimensions évaluées (qualité de vie physique, bien-être psychologique, émotions et humeurs, perception de soi, relations parent-enfant, autonomie, ressources financières, intimidation/harcèlement scolaire).

Comme pour les études ADOCARE et CAMPUS-CARE menées auprès de lycéens et d’étudiants, on observe que la majorité des jeunes aidants sont des filles, les aînés de leur fratrie et issus de milieux socio-économiques défavorisés et rapportent plus souvent que leurs camarades non aidants avoir une maladie physique ou mentale.

Ces résultats doivent encourager les professionnels à se mobiliser dès le collège pour l’identification et l’accompagnement des jeunes aidants, et ce d’autant plus qu’un soutien précoce peut permettre de limiter les conséquences adverses de la situation d’aidance.

Retrouvez les publications de l’équipe JAID : avec des résumés en français sur le internet (https://jaid.u-paris.fr/nos-publications/) et les réseaux sociaux (@JaidRecheche / #jaid.psycho).

SOURCE : Association nationale JADE