Skip to main content

PARIS : Pour 74% des Français, il est plus difficile de f…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Pour 74% des Français, il est plus difficile de faire carrière quand on est une femme

La proportion de femmes accédant à des postes de management et de direction n’a cessé de progresser en France ces dernières décennies.

Aujourd’hui, on évalue à un tiers le nombre d’entre elles qui occupent ce type de fonctions contre environ une sur dix à l’aube des années 80.

Mais comme le montrent les résultats de l’étude sur le management au féminin menée par l’IFOP à la demande de l’agence spécialisée en data FLASHS et de la société de solutions d’hébergement web Hostinger, la situation des femmes en général, et des dirigeantes en particulier, reste soumise en entreprise à de nombreux obstacles et stéréotypes de genre.

Remarques sexistes, discriminations ou encore sentiment d’illégitimité à accéder à des fonctions de responsabilité restent le lot d’une partie conséquente d’entre elles au long de leur carrière.

Les chiffres clés

58% des salariées ont déjà été témoins de remarques sexistes à l’endroit de managers femmes ;

41% d’entre elles ont déjà entendu dire d’une manager faisant preuve d’autorité « Elle est de mauvaise humeur, elle doit avoir ses règles ! » ;

37% des salariées ont le sentiment d’avoir été discriminées au travail en raison de leur genre contre 26% des hommes ;

34% des hommes de moins de 35 ans préfèrent travailler sous les ordres d’un homme ;

74% des Françaises et des Français pensent qu’il est plus difficile de faire carrière quand on est une femme ;

50% des femmes qui ne souhaitent pas devenir manager invoquent leur crainte de ne pouvoir concilier vie professionnelle et vie privée.

ETUDE