Skip to main content

PARIS : Positiv, l’ONG qui accompagne les habitants…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
1 Mai 2024

Partager :

PARIS : Positiv, l’ONG qui accompagne les habitants des quartiers dans l’entreprenariat

Malgré une envie réelle d’entreprendre, de nombreux français se retrouvent freinés par leurs craintes.

L’association positiv se positionne comme un acteur clé en offrant un accompagnement sur mesure aux habitants des quartiers populaires voulant créer leur entreprise.

L’ENVIE D’ENTREPRENDRE DEMEURE VIVE MALGRÉ LES APPRÉHENSIONS

Malgré une volonté affirmée d’entreprendre, une étude réalisée par Opinion Way en mars 2023 pour la Salon GO Entrepreneur « La création d’entreprise en 2023. Quels regards portent les Français, les jeunes et les dirigeants ? » révèle que de nombreux Français hésitent encore à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Cette réticence, largement répandue, est souvent nourrie par la peur de l’échec, de l’incertitude financière, le manque de soutien et d’accompagnement, ainsi que par une perception erronée des obstacles à surmonter. Et cette réticence est encore plus présente dans les quartiers populaires.

POSITIV : UN ACCOMPAGNEMENT SUR MESURE POUR ENTREPRENDRE SEREINEMENT

Face à cette réalité, Positiv lève les freins à l’entrepreneuriat en offrant un accompagnement sur mesure aux porteurs de projets, grâce à une approche pragmatique et personnalisée, l’association fournit les outils, les ressources et le soutien nécessaires pour concrétiser leurs ambitions. À travers ses différents programmes d’accompagnement, Positiv propose des ateliers individuels et collectifs, des sessions de mentorat et des opportunités de mise en réseau.

« Derrière chaque entrepreneur que nous accompagnons, il y a une famille, un quartier. L’entrepreneuriat, on n’en sort pas indemne, on en sort grandit. C’est un levier de transformation sociale et économique puissant. Nous sommes fiers d’accompagner chaque année des centaines de personnes sur ce chemin, de contribuer à leur réussite, de participer à changer leur vie, et par ricochet, de changer le visage des quartiers. »  Claudia Ruzza, Directrice générale de Positiv.