Skip to main content

PARIS : « Nouveaux DPE, des seuils adaptés pour les petit…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : « Nouveaux DPE, des seuils adaptés pour les petites surfaces à partir de la semaine prochaine »

La dernière tribune d’Éric Houdet, Fondateur de Homapi, intitulée « Nouveaux DPE, des seuils adaptés pour les petites surfaces à partir de la semaine prochaine ».

Cette tribune traite des changements importants qui entrent en vigueur le 1er juillet concernant le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) pour les logements de moins de 40 m².

Un ajustement nécessaire et attendu :

Les nouvelles normes, établies par l’arrêté du 25 mars dernier, visent à mieux refléter la réalité énergétique des petites surfaces en ajustant les seuils de consommation. Par exemple, un logement de 30 m² pourra désormais obtenir la catégorie A avec une consommation inférieure à 75 Kwh/m²/an, contre 70 Kwh/m²/an pour les logements standards. Ces modifications permettront une évaluation plus juste et équitable de la performance énergétique des petites surfaces.

Pourquoi cette tribune est-elle incontournable ?

  • Analyse approfondie : Éric Houdet propose une analyse détaillée des impacts de ces nouvelles mesures sur les bailleurs et les propriétaires.
  • Réflexion sur l’avenir : Il questionne également la nécessité d’une évolution des seuils pour les logements situés aux rez-de-chaussée et aux derniers étages, également lourdement impactés par les critères actuels.
  • Information précieuse : Cette tribune fournit des informations essentielles pour comprendre les nouvelles exigences réglementaires en matière de location et de vente immobilière.

Nouveaux DPE : des seuils adaptés pour les petites surfaces à partir de la semaine prochaine

Par Eric Houdet, Fondateur de Homapi

À partir du 1er juillet prochain, les bailleurs et propriétaires de logements de moins de 40 m² vont devoir se conformer à de nouvelles normes concernant le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Ces modifications, établies par l’arrêté du 25 mars dernier, visent à ajuster les seuils de consommation énergétique pour mieux prendre en compte les spécificités des petites surfaces. À quand une évolution pour les rez-de-chaussée et les derniers étages qui sont aussi lourdement impactés ?

Actuellement, les logements situés à moins de 800 mètres d’altitude doivent respecter des critères stricts pour éviter de tomber dans la catégorie G, la moins favorable sur l’échelle du DPE. À savoir, qu’au-delà de 800m d’altitude, les données pour les DPE ne sont pas les mêmes car le seuil des étiquettes à été établi en fonction des zones climatiques ainsi que des altitudes. Par exemple, une consommation d’énergie primaire inférieure à 70 Kwh/m²/an est nécessaire pour obtenir la catégorie A, tandis qu’une consommation dépassant 420 Kwh/m²/an conduit à une classification en catégorie G.

À partir de la semaine prochaine, les logements de moins de 40 m² bénéficieront de seuils spécifiques adaptés à leur taille réduite. Par exemple, un logement de 30 m² pourra être classé en catégorie A s’il consomme moins de 75 Kwh/m²/an. En cas d’isolation insuffisante, l’étiquette G ne sera appliquée qu’à partir de 439 Kwh/m²/an. Pour une surface encore plus réduite, comme 20 m², le seuil maximal sera fixé à 87 Kwh/m²/an pour obtenir une classification adéquate.

Ces ajustements visent à mieux refléter la réalité énergétique des logements de petite surface, souvent pénalisés par les critères standards du DPE en vigueur jusqu’à présent. Ils permettront aux bailleurs et aux propriétaires de mieux évaluer et communiquer sur la performance énergétique de leurs biens, tout en répondant aux exigences réglementaires en matière de location et de vente immobilière.

À propos de la plateforme Homapi : 

Avec le lancement d’Homapi, EkologgIA, entreprise spécialisée dans la transition numérique et énergétique du secteur immobilier, propose le premier Carnet d’Information du Logement (CIL) en France axé sur la technologie, notamment l’intelligence artificielle. Grâce à sa marketplace et à ses fonctionnalités avancées, Homapi simplifie la mise en relation entre les particuliers et les professionnels du domaine sur la base de profils réciproquement qualifiés.