Skip to main content

PARIS : « Nous, Paysannes », un espace pour les femmes pa…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
25 Fév 2024

Partager :

PARIS : « Nous, Paysannes », un espace pour les femmes paysannes de l’Aude

L’innovation et l’engagement sont les moteurs de lauréats 2023 du Prix Fondation CognacqJay.

Contre les violences faites aux femmes et pour la parité femmes-hommes. Pour que les familles et les jeunes isolés basculent du bon côté. Pour que l’inclusion ds personnes en situation de handicap soit une réalité. Pour vaincre la fatigue après un cancer… Le 26 avril 2024, lors de la remise de prix au CENTQUATRE-PARIS, ces innovateurs bénéficieront d’un prix d’une valeur de 15 000 euros (5 000 euros en numéraire et 10 000 euros investis dans un programme d’accompagnement en incubateur de 6 mois et un soutien personnalisé en communication) et du Prix Spécial du Public, d’une dotation de 5 000 euros supplémentaires pour le vainqueur.

Quand « innover » rime avec « s’engager »

innovateurs qui répondent aux besoins sociaux actuels et futurs. Qu’ils expérimentent de nouveaux modèles ou répondent à des besoins peu ou mal satisfaits, ces jeunes pousses inventent de nouvelles manières de construire des liens de solidarité au service de l’intérêt général. Les projets portés par la « promo 2023 » font rimer « innover » avec « s’engager ».

 1/3 des lauréats de cette session sont des projets tournés vers les femmes, pour lutter contre les violences qui leur sont faites, les aider à se reconstruire ou tout simplement leur donner les moyens de s’entraider et de se former dans des univers assez masculins. (Déménagements solidaires, Orpheos, Nous Paysannes)

1/3 des projets sont plus spécifiquement centrés sur les questions d’inclusion et de lien social pour les personnes en situation de handicap (physique ou mental), fragilisées et isolées. (La Soupape, La Teoule, La Mer autrement)

2 projets proposent des solutions pour les jeunes et les familles en difficulté, afin de les aider à passer des caps difficiles et à basculer du bon côté (Pause Toit ; Accompagner les jeunes de 18-25 ans sortis de l’ASE)

1 projet s’attaque à un problème de santé important impactant des milliers de Français : la fatigue après les traitements d’un cancer. Une fatigue qui empêche souvent de retrouver une vie normale, de reprendre son travail, qui isole et frustre et qu’on ne peut laisser sans réponse. (Après un cancer, faire face à la fatigue)

Comme chaque année, les projets lauréats du Prix Fondation Cognacq-Jay apportent leur aide et leur soutien aux personnes fragilisées, vulnérables, quelle qu’en soit la raison : une maladie, une situation de handicap, un parcours de vie difficile, un isolement territorial et/ou social, des violences, des discriminations…

Rendez-vous le 26 avril 2024 au Centquatre-Paris pour découvrir tous ces beaux projets en chair et en os !

Nous, Paysannes… un espace « safe » pour les femmes paysannes de l’Aude

Association Solidarité Paysans Aude-Pyrénées-Orientales

Quand de nombreuses femmes paysannes sont en butte à la non-reconnaissance de leur travail, l’isolement, les violences intrafamiliales, la surcharge mentale, l’Association Solidarité Paysans Aude-Pyrénées Orientales innove en inventant « Nous, Paysannes ». Cet espace en non-mixité pour les femmes paysannes de l’Aude se décline en fonction des besoins exprimés par les participantes. Lieu de parole entre femmes sans jugement, confidentiel et bienveillant ; chantiers collectifs et solidaires sur les fermes des unes et des autres ; formations entre femmes pour s’approprier ou se réapproprier les « savoir-faire » agricoles dans des espaces sécurisés, « Nous Paysannes » propose aussi des informations sur les violences et les inégalités pour connaître ses droits et les faire valoir.