Skip to main content

PARIS : Mobiliser la jeunesse, le Service civique écologique

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Mobiliser la jeunesse, le Service civique écologique

Le dérèglement climatique est une menace existentielle.

Ce sont des températures extrêmes qui deviennent la norme, des catastrophes naturelles qui se multiplient, un impact sur nos quotidiens, notre santé, la qualité de l’air et de l’eau. Ce sont aussi des bouleversements géopolitiques majeurs que nous touchons à peine du doigt.

La France est l’un des premiers pays à se doter d’une stratégie de planification écologique. Elle illustre la volonté du pays de s’investir de manière concrète et pérenne dans la transition écologique. La planification écologique : c’est un outil au service de la transition écologique, un accélérateur visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la pression sur la biodiversité et la consommation d’eau, et à améliorer la qualité de vie des Français. En mettant en place cette stratégie, l’objectif est de permettre à chaque secteur et chaque acteur de savoir comment s’investir, à son échelle pour atteindre les objectifs environnementaux nationaux et ainsi répondre aux enjeux de la transition écologique.

Déjà engagées depuis plusieurs années, les baisses d’émissions s’accélèrent désormais. Ces bons résultats traduisent l’engagement du président de la République, du Premier ministre et de l’ensemble du Gouvernement, depuis 2017, et en particulier depuis 2022 avec le caractère unique et innovant de la méthode de la planification écologique, confiée par le président de la République au Premier ministre. La planification écologique a permis, avec la mobilisation de l’ensemble des ministères, d’aboutir à des résultats inédits en matière d’atténuation, la publication de tous les Plans et documents règlementaires sur l’ensemble des enjeux de la transition écologique et la mise en place de politiques publiques toujours plus ambitieuses, avec des moyens sans précédent.

UNE TRANSITION ÉCOLOGIQUE PAR TOUS ET POUR TOUS, AVEC UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT DE TOUS LES TERRITOIRES

UN ÉLAN COLLECTIF À POURSUIVRE

Permettre aux citoyens de faire le pas de plus dans leur quotidien

 Parce que 25 % des leviers de la planification écologique sont à la main des ménages, il convient d’imaginer de nouvelles formes d’accompagnement pour favoriser le passage à l’action, notamment en matière de mobilité, d’alimentation, de logement et de consommation. Pour y arriver et accompagner au mieux chaque Française et chaque Français, une application de « suivi personnalisé » est actuellement en cours de test dans plusieurs agglomérations. Les objectifs sont clairs : aider chaque citoyen à y voir plus clair sur son empreinte et ses moyens d’action au quotidien et mettre à disposition un accompagnement personnalisé des aides proposées par l’État et les collectivités en fonction de leurs contraintes, de leurs lieux de vie et de leurs envies. Un déploiement national est prévu d’ici à la fin de l’année 2024.

Mobiliser la jeunesse : le Service civique écologique

Annoncé par le Premier ministre dans sa déclaration de politique générale, le Service civique écologique confirme l’engagement des jeunes au cœur des solutions pour réduire notre empreinte et actionner les leviers de planification écologique à leur main. Le Service civique écologique a pour objectif de donner d’ici 2027 l’opportunité à 50 000 jeunes de s’engager concrètement dans la lutte pour le climat et la biodiversité auprès d’associations, de collectivités, d’opérateurs publics et au sein de l’État. Actuellement en cours de préparation avec le concours de l’ADEME et de l’Agence du Service civique, le Service civique écologique prévoit d’accueillir trois fois plus de jeunes en mission écologique d’ici 2027, d’identifier de nouvelles structures d’accueil et d’élargir les missions à l’ensemble des champs de la transition, dont notamment la gestion des crises écologiques prévisibles (incendies, canicules, déchets du tourisme de masse, inondations etc.). https://www.service-civique.gouv.fr/agence/le-mag/actualites/avec-le-service-civique-ecologique-lajeunesse-sengage-pour-la-planete

Lancement d’outils de sensibilisation et de formation à la transition écologique :

L’atelier « Le bon plan » : comprendre la planification écologique dans son quotidien

Dans le sillage du succès de La Fresque du Climat ou des ateliers 2tonnes, le Secrétariat général à la planification écologique (SGPE) a conçu « Le Bon plan », un outil pédagogique pour faciliter l’appropriation du cadre d’action de la planification écologique : comprendre les leviers du changement et réfléchir collectivement aux conditions du passage à l’action. Pour, en 2 heures, faciliter son déploiement, le kit d’utilisation est accessible librement en ligne.

Mon parcours transition écologique : formation des agents de la fonction publique

 Former 25 000 fonctionnaires à la transition écologique d’ici la fin de l’année 2024 est le point de départ nécessaire d’une transformation profonde des pratiques au sein de nos administrations, impulsée par le Plan de transformation écologique de l’État. Co-piloté par la Délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’État (DIESE) et le SGPE, « Mon parcours transition écologique  » a pour but de faire prendre conscience, à chaque cadre supérieur, quelles que soient ses fonctions, de l’impact de son action. Ateliers pédagogiques, visites de terrains et conférences débats : plus de 25 heures dédiées à la compréhension des défis pour mieux passer à l’action ont déjà rassemblé plusieurs milliers de cadres soucieux de prendre toute leur place dans cette transition