Skip to main content

PARIS : L’OTRE à la Matinale Mobily-Cités sur l&rsq…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : L’OTRE à la Matinale Mobily-Cités sur l’avenir de l’autocar

Le 22 mai à Paris, l’OTRE a participé à la matinale Mobily-Cités, centrée sur le thème « L’autocar en 2024, année des JOP ».

L’autonomisation des autocars, leur place dans les métropoles, l’amélioration des aménagements des gares routières et les solutions décarbonées étaient au cœur des discussions. Yannick Henry, secrétaire général adjoint en charge du transport routier de voyageurs à l’OTRE espère que toute la chaîne de commandement des JOP 2024 soit bien opérationnelle et qu’il n’y ait pas de surprises sur le terrain quand on voit la complexité réglementaire et administrative pour les entreprises à s’inscrire sur la plateforme de circulation de l’événement.

« Par ailleurs, la fermeture de la gare routière de Bercy devrait arriver après les JOP, à ce jour le rendu est assez flou sur les informations de la nouvelle gare. Les services proposés comme la billetterie, la restauration et la sécurité sont primordiaux pour l’attractivité de cette mobilité partagée, il est donc essentiel de prendre en compte ces aspects pour les nouvelles gares routières mais également celles existantes », souligne Yannick Henry.

Il insiste également sur l’harmonisation des règles applicables dans les ZFE afin d’éviter les ruptures de charge pour la clientèle transportée.

Du point de vue des professionnels, Jean-Claude Bobet, directeur de l’entreprise Autocars AVB et adhérent de l’OTRE souligne l’effet positif environnemental de son passage à l’électrification puisqu’un autocar électrique économise 64 tonnes de CO2 par rapport à un autocar thermique par an.  « Nous allons rester sur l’électrique pour l’avenir malgré que nous n’ayons aucune subvention. Cette solution alternative convient parfaitement à notre activité, mais est limité pour d’autres comme le transport scolaire en raison de la faible autonomie notamment », souligne-t-il.

Cette matinée a été animée par des échanges constructifs sur le futur de la filière et notamment avec la présence de Jean-Pierre Serrus, vice-présent de la région Sud qui a insisté sur la nécessité d’accompagner l’ensemble des acteurs de la filière à la réflexion d’un mix énergétique.

L’autocar se réinvente pour répondre à la fois aux attentes des voyageurs et aux enjeux environnementaux.

Cette matinée a été animée par des échanges constructifs sur le futur de la filière et notamment avec la présence de Jean-Pierre Serrus, vice-présent de la région Sud qui a insisté sur la nécessité d’accompagner l’ensemble des acteurs de la filière à la réflexion d’un mix énergétique.

L’autocar se réinvente pour répondre à la fois aux attentes des voyageurs et aux enjeux environnementaux.

SOURCE : OTRE News.