Skip to main content

PARIS : L’exposition En amour, l’odyssée numé…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Mai 2024

Partager :

PARIS : L’exposition En amour, l’odyssée numérique d’Adrien M et Claire B à la Philharmonie de Paris

Les expositions ouvertes le 8 mai 2024.

Les jours fériés se suivent et ne se ressemblent pas… Ce mercredi 8 mai, les portes des plus belles institutions parisiennes restent ouvertes pour notre plus grand plaisir. Parmi les expositions incontournables, la Fondation Louis Vuitton présente l’Atelier Rouge d’Henri Matisse, une immersion dans l’univers artistique du célèbre peintre. À la Philharmonie de Paris, plongez dans l’odyssée numérique d’Adrien M et Claire B, où les spectateurs deviennent acteurs d’un spectacle immersif unique. Pour une expérience ludique, rendez-vous à la Monnaie de Paris pour l’exposition Insert Coin, qui transforme le lieu en une gigantesque salle d’arcade rétro.

Les amateurs d’art seront comblés avec l’exposition consacrée à Auguste Herbin au Musée de Montmartre, où les formes géométriques et les couleurs vibrantes sont à l’honneur. Au Palais Galliera, plongez dans l’univers de la photographie de mode avec l’exposition rétrospective de Paolo Roversi, un photographe emblématique de la mode contemporaine. Que vous soyez amateur d’histoire, d’art contemporain ou de photographie, vous trouverez certainement une exposition qui éveillera votre curiosité et stimulera votre imagination ce 8 mai à Paris.

Si vous ne supportez plus toutes ces expressions galvaudées d’installations immersives, d’expositions interactives et d’expériences sensorielles,  nous sommes au regret de vous annoncer que vous allez sincèrement changer d’avis.

La Philharmonie réconcilie les amateurs d’art contemporain autour de cette exposition complètement folle signée Adrien M & Claire B. Le duo propose une création onirique inédite à l’intersection du spectacle vivant, de la performance et des arts visuels, dans laquelle les images dépendent directement de nos mouvements. Plongés dans la pénombre, nous déambulons ici pieds nus dans une immense salle animée de projections avant de devenir nous-mêmes une composante à part entière de l’œuvre.

Une parenthèse graphique doublée d’une expérience sonore envoûtante mêlant la pop sensible et la musique électronique de Laurent Bardainne avec la voix de la chanteuse November Ultra. Ensemble, ce collectif improvisé repousse les frontières du réel, brouillant les pistes entre composition organique et création digitale. La promesse de vivre une expérience spectaculaire où humains et programmes informatiques évoluent de manière symbiotique grâce à la magie des algorithmes.

Découvrez notre reel sur Instagram

SOURCE : Arts in the City