Skip to main content

PARIS : Les GAFAM ont dominé les profits et la bourse amé…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
21 Jan 2024

Partager :

PARIS : Les GAFAM ont dominé les profits et la bourse américaine en 2023

Le parcours boursier des GAFAM a été stupéfiant en 2023 et le poids de ces entreprises dans le total américain voire mondial est très important…

Les Etats-Unis sont décidément portés par l’économie des technologies numériques.

En Bourse les GAFAM ont ajouté 3900 milliards de dollars à leur capitalisation boursière en 2023 soit le chiffre le plus élevé de leur histoire selon la société d’études Stocklytics. On peut d’ailleurs ajouter à ce groupe Tesla et Nvidia pour les appeler les Magnificent Seven. L’action Nvidia aura connu une hausse de 238,9% contre 194,1% pour Meta, 101,7% pour Tesla, 80,9% pour Amazon, 58,3% pour Alphabet, 56,8% pour Microsoft et 48,2% pour Apple. A titre de comparaison la hausse de l’indice S1P500 américain n’a été que de 24,2%. Ces entreprises ont donc largement très largement contribué aux performances de l’indice boursier américain et représentent désormais presque un tiers (29,6%) de la capitalisation de l’indice américain.

On a aussi pu noter le poids démesuré que ces entreprises représentent dans les profits des grandes sociétés américaines et mondiales. Au 31 mars 2023, les 500 plus grandes entreprises au monde ont amassé 2900 miliards de dollars de profits et les 136 plus grandes entreprises américaines 38% de ce total.

Mais ce qui est encore plus étonnant c’est que 10 sociétés américaines ont représenté presque la moitié des profits des 136 entreprises américaines classées dans le Fortune 500 pour l’exercice fiscal terminé au 31 mars 2023. Et parmi ces 10 sociétés américaines on compte 4 Magnificient Seven : Apple, Microsoft, Alphabet et Meta.

Apple est de loin la société la plus rentable avec 99,8 milliards de dollars de profits en 2023 contre 72?7 milliards pour Microsoft qui arrive en seconde position et Alphabet en 3ème position avec 60 milliards. Meta (Facebook) arrive en 10ème position avec seulement 23,2 milliards de profits.

Le secteur des nouvelles technologies est donc sur-représenté dans les profits de l’économie américain qui compte 2 banques dans le top 10 (Bank of America et JPMOrgan Chase), 2 sociétés pétrolières (Chevron et Exxon), 1 laboratoire pharmaceutique (Pfizer) et le service postal.

Est-ce que cette tendance continuera dans les prochaines années? Il est fort probable que oui alors que l’on n’est qu’au début de la numérisation des activités humaines…

SOURCE : Business Travel