Skip to main content

PARIS : Les Français et la transition écologique

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
12 Fév 2024

Partager :

PARIS : Les Français et la transition écologique

Depuis quelques mois, la crainte de l’émergence d’un mouvement d’hostilité vis à vis de l’écologie en France est régulièrement évoquée.

Les différentes enquêtes réalisées pour l’ADEME montrent qu’à ce jour, nous en sommes encore loin. Certes, le retour de la guerre en Europe et la poussée inflationniste ont fait reculer la préoccupation environnementale, mais elle demeure dans le top 3 des priorités des Français en 2023. Les discours qui considèrent que l’on accorde trop d’espace médiatique à ce thème existent mais seul un quart des Français pense que l’on en parle trop, contre un tiers pas assez. Si 30 % des Français estiment encore que les scientifiques exagèrent ce phénomène, sur la longue durée, ce taux est plutôt en diminution. Nos concitoyens attendent une action volontariste des pouvoirs publics pour lutter contre le changement climatique et 92 % jugent qu’il faudra modifier nos modes de vie pour y parvenir. Ils ne s’exonèrent d’ailleurs pas des efforts à accomplir et l’ont prouvé en réduisant sensiblement leur consommation énergétique depuis un an. Une condition essentielle à résoudre est de régler la contradiction qui affleure entre cette nécessité d’accélérer ces changements et le sentiment prégnant dans la population d’effectuer d’ores et déjà de nombreux efforts.

Au sommaire de ce numéro :

DATA / Une inquiétude croissante vis-à-vis du changement climatique
DOSSIER / Climat : les Français attendent une plus grande implication de l’État
ZOOM / Les décideurs économiques ne s’opposent pas à l’intervention de l’État, bien au contraire

EN SAVOIR PLUS

SOURCE : ADEME STRATEGIE