Skip to main content

PARIS : « L’emploi partagé, plus souple que l&#8217…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : « L’emploi partagé, plus souple que l’embauche d’un salarié à temps partiel » pour Marie FOLLEAU

La simplicité de fonctionnement du groupement d’employeurs permet aux exploitants de se décharger de la lourdeur administrative, tout en accédant à une main-d’œuvre qualifiée et flexible.

Exemple du Gedael, groupement d’employeurs départemental agricole d’Eure-et-Loir, et explications de Marie Folleau, sa directrice. Le Gedael, groupement d’employeurs départemental agricole d’Eure-et-Loir, en place depuis 3 ans, est en pleine croissance : « Nous comptons 15 adhérents, essentiellement des exploitations céréalières en recherche de saisonniers, notamment des chauffeurs de tracteurs pour les semis ou les moissons par exemple, et depuis fin 2023 nous avons également deux méthaniseurs et un centre équestre, pour des emplois partagés en CDI », indique Marie Folleau, directrice du Gedael. 

 Lire la suite 

SOURCE : La Lettre du temps partagé n°101.