Skip to main content

PARIS : La ligne 4 automatisée entre dans une nouvelle ère !

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
20 Jan 2024

Partager :

PARIS : La ligne 4 automatisée entre dans une nouvelle ère !

Depuis le 17 décembre dernier, la 2ème ligne de métro la plus fréquentée du réseau d’Île-de-France Mobilités est entrée dans une nouvelle ère.

La ligne 4, plus que centenaire, est en effet la deuxième ligne de métro parisien à être automatisée sans interruption de majeure de trafic. La finalisation de ce chantier de modernisation majeur, unique au monde, financé dans son intégralité par Île-de-France Mobilités, arrive six mois avant les Jeux Olympiques et Paralympiques. Il permettra ainsi à l’ensemble des visiteurs de bénéficier de ses avantages.

Une automatisation décidée et intégralement financée par Île-de-France Mobilités pour un meilleur service aux voyageurs

La décision d’automatiser une ligne, a fortiori une ligne en exploitation, est très complexe, avec de fortes implications industrielles, opérationnelles et financières. Un défi majeur, relevé grâce au savoir-faire de la RATP, dont les avantages sont multiples :

  • Une augmentation de la capacité de transport ;
  • Une adaptation de l’offre en temps réel ;
  • Des intervalles réduits entre deux rames ;
  • Une sécurité et une régularité accrues ;
  • Des personnels sur le terrain au service des voyageurs ;
  • Une intervention rapide en cas de besoin grâce à une supervision permanente.

Avec la ligne 1, la ligne 4 est seulement la deuxième ligne  du réseau de métro à être automatisée alors qu’elle était déjà en exploitation. La troisième ligne automatique du réseau d’Île-de-France Mobilités, la ligne 14, était en effet automatique dès sa mise en service, en 1998.

Le coût de l’automatisation de la ligne 4 représente un investissement d’environ 480 millions d’euros, financé à 100 % par Île-de-France Mobilités.

L’automatisation : un savoir-faire de la RATP, leader mondial des automatisations de lignes existantes

L’automatisation de la ligne 4 du métro s’est déroulée en ayant garanti la continuité de son exploitation, sans interruption majeure de son trafic, comme cela s’était opéré sur la ligne 1. Un savoir-faire unique au monde qui fait de la RATP le leader du métro automatique.

La RATP a relevé ce défi technologique et industriel majeur  demandé par Île-de-France Mobilités avec une automatisation complète de l’ensemble de la ligne 4 depuis le 17 décembre 2023. Des travaux d’ampleur ont été menés depuis 2016 sans interruption majeure du trafic. La deuxième ligne la plus fréquentée du réseau change de dimension, pour permettre la mise en place d’un service progressivement renouvelé et optimiser l’offre de transport, notamment avant les Jeux Olympiques et Paralympiques !

Une mise en service commerciale progressive

  • L’étape de « marche à blanc » sans voyageurs à bord, débutée mi-juin 2022, a permis de tester le bon fonctionnement du système de conduite, de commande et contrôle des trains avant la mise en service commerciale. Elle s’est déroulée en heures creuses, en mode de conduite automatique intégrale, avec la présence d’un superviseur de la RATP ;
  • En septembre 2022, les voyageurs pouvaient pour la première fois monter à bord de 4 navettes automatiques ;
  • Le parc des trains avec conducteurs est remplacé par autant de navettes automatiques sur l’ensemble de la ligne 4.

La modernisation de la ligne 4 : une prouesse technique

Prolongée jusqu’à Bagneux avec l’ouverture en janvier 2022 des deux nouvelles stations Barbara et Bagneux-Lucie Aubrac, la ligne 4 a connu un programme de travaux de modernisation inédit depuis 6 ans sous l’impulsion d’Île-de-France Mobilités. Afin d’accueillir le matériel roulant automatique, des travaux de rehaussement et de renforcement de quais ont été réalisés en toute sécurité tout en maintenant la circulation des trains, une prouesse technique.

Ceci a permis ensuite la pose de plus de cinq kilomètres de façades de quais (portes-palières) sur les 29 stations de la ligne prolongée afin de garantir une sécurité renforcée et une offre de service optimisée, qui contribue aux très bonnes performances que l’on connaît sur les lignes automatiques. Ces façades intègrent des écrans d’information en temps réel, affichant les temps d’attente des deux prochains trains ainsi que des messages liés au trafic, offrant une information claire et précise aux voyageurs.

La ligne 4 exploite désormais trois générations de matériels roulants automatiques (MP89 et MP05 conduite automatique issus de la ligne 14 ainsi que des nouveaux MP14) qui seront gérés par le poste de commande et de contrôle centralisé (PCC) totalement renouvelé. Cela est concomitant à la mise en service du système d’automatisation de l’exploitation des trains (SAET), réalisé par Siemens Mobility, et de nouveaux moyens audiovisuels permettant au PCC de communiquer à tout moment avec les voyageurs présents dans les trains et les stations.

Cette opération de modernisation a été remarquable par sa transversalité car elle a fait appel à tous les départements d’ingénierie, d’exploitation et de maintenance de l’entreprise. De plus, les marchés passés auprès des entreprises chargées de la réalisation ont ensuite permis de faire travailler des milliers de personnes contribuant ainsi à accroître les savoir-faire d’entreprises françaises leaders dans ce domaine.

Une automatisation progressive du réseau d’Île-de-France Mobilités

L’automatisation de la ligne 4 intervient après celle de la ligne 1. Dès 1998, la ligne 14 était automatique à sa construction. Les futures lignes 15, 16, 17 et 18 seront, elles aussi, automatiques dès leur mise en service. Île-de-France Mobilités a déjà annoncé avoir réalisé des études « poussées » permettant d’identifier les lignes les plus prometteuses comme candidates potentielles à l’automatisation. La ligne 13 a ainsi été désignée comme la prochaine ligne automatique du réseau. Les lignes 7 et 8 sont également ciblées par Île-de-France Mobilités pour automatisation, facilitée par l’arrivée prochaine des MF19.

Plus d’informations vers ce lien.