Skip to main content

PARIS : La justice suspend le projet de rachat de Spirit …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
20 Jan 2024

Partager :

PARIS : La justice suspend le projet de rachat de Spirit par JetBlue

Un jugement vient de suspendre le projet de rachat pour 3,8 milliards de dollars de la low-cost Spirit par JetBlue aux Etats-Unis…

En rachetant Spirit JetBlue serait devenue la 5ème compagnie aérienne américaine mais cela est désormais peu probable.

Le juge Willian Young a décidé mardi d’arbitrer en faveur du Département de la justice américain et de son service antitrust qui avait lancé une procédure. Le Département e la Justice estimait que le rachat offrirait moins d’options pour les clients et entrainerait les prix à la hausse.

« Si l’on permettait à Jet Blue de racheter Spirit, au moins comme proposé cela éliminerait une des principaux acteurs de l’industrie qui offre des prix et de l’innovation uniques » a déclaré le juge Willian Young. JetBlue prévoyait de reprendre les avions de Spirit et d’offrir un service plus classique contrairement aux avions de Spirit qui sont équipés de très nombreux sièges. « Même si la livrée de Spirit n’aurait pas été immédiatement changée quand a fusion aurait été acceptée, Spirit et JetBlue n’auraient plus été concurrents » a ajouté le juge William Young.

Les deux compagnies aériennes étudient maintenant leurs options. « Nous continuons à penser que notre alliance est la meilleure opportunité our augmente la concurrence et le choix en rendant les prix plus bas et en offrant un excellent service à plus de clients dans plus de marché tout en accroissant notre agilité à concurrencer les compagnies aériennes américaines dominantes » ont assuré les deux compagnies. JetBlue a par ailleurs nommé un nouveau CEO Joanna Geraghty qui succédera à Robin Hayes à compter du 12 février 2024.

Ce n’est pas la première déconvenue pour JetBlue. En mai 2023, un tribunal a suspendu l’alliance entre JetBlue et American Airlines. Le partenariat visait à coordonner leurs horaires de vol et à partager leurs revenus sur des itinéraires sélectionnés notamment au nord-est du pays.

SOURCE : Business Travel