Skip to main content

PARIS : La frégate déployée en mer Rouge, poursuit sa mis…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : La frégate déployée en mer Rouge, poursuit sa mission de sécurisation des flux maritimes

Avec plus de 700 militaires déployés en permanence auxquels s’ajoutent ceux opérant en océan Indien, les forces françaises stationnées aux Emirats arabes unis (FFEAU) constituent la base opérationnelle avancée française à l’étranger située la plus à l’Est.

Elle appuie et permet de commander les moyens militaires déployés notamment au Moyen-Orient et en océan Indien, y compris dans le golfe arabo-persique. Grâce à leurs conditions d’aguerrissement exceptionnelles, les FFEAU permettent également d’entraîner les militaires français aux actions de combat en environnement désertique et en zone urbaine. En tant que commandant de la zone maritime océan indien (ALINDIEN) et commandant des forces françaises aux Emirats arabes unis (COMFOR FFEAU), ALINDIEN-COMFOR EAU exerce son autorité sur une zone de responsabilité s’étendant du sud du canal de Suez jusqu’au détroit de Malacca et les côtes ouest de l’Australie, théâtre de compétition de puissances entre l’Asie et l’Europe et haut lieu d’activités illicites. Au sein de cet espace complété de 14 nations riveraines de la mer Rouge, de l’océan Indien et du golfe arabo-persique, il met en œuvre la stratégie de défense française et anime les relations militaires opérationnelles.

Sûreté maritime

La frégate déployée en mer Rouge poursuit sa mission de sécurisation des flux maritimes. Dans la nuit du 4 au 5 mai, elle a détecté et détruit un drone de combat qui menacait 3 navires de commerce en route vers le nord du détroit de Bab El Mandeb. Après avoir effectué des patrouilles opérationnelles, la frégate a repris ses accompagnements de navires au profit de l’opération européenne ASPIDES.

Depuis maintenant 5 mois, la France est engagée en mer Rouge pour contribuer à la sûreté maritime et la liberté de navigation. Plus particulièrement, depuis le 19 février, la France opère également au profit de l’opération européenne ASPIDES. Parallèlement, une autre frégate poursuit son déploiement en océan Indien et effectue des patrouilles maritimes au profit de la Combined Task Force 150, coalition multinationale assurant des missions de surveillance maritime, de lutte contre le terrorisme, la piraterie et les narcotrafics. Enfin, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) est déployé à Abu Dabi afin de participer à la surveillance maritime dans le détroit d’Ormuz au profit de l’opération AGENOR, volet militaire français de l’initiative européenne European-led Maritime Awareness in the Straight of Hormuz (EMASoH). L’ensemble des moyens mobilisés par les armées françaises, à travers différents cadres opératifs, concourent directement à un objectif de sûreté maritime régional, de respect du droit international et de la liberté de navigation.

SOURCE : Ministère des Armées.