Skip to main content

PARIS : La Fondation VINCI Autoroutes publie son 14ᵉ baro…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : La Fondation VINCI Autoroutes publie son 14ᵉ baromètre de la conduite responsable

La Fondation VINCI Autoroutes vient de dévoiler les résultats de son 14ᵉ Baromètre de la conduite responsable, mené par Ipsos auprès de 12 413 personnes dans 11 pays européens.

Cette enquête annuelle révèle un panorama détaillé des comportements et perceptions des conducteurs européens. Les résultats mettent en lumière des tendances préoccupantes, notamment une augmentation significative des décès sur les routes françaises, avec une hausse de 16 % au premier trimestre 2024 par rapport à l’année précédente.

En France, 65 % des conducteurs téléphonent au volant, 43 % conduisent malgré une grande fatigue, 32 % collent délibérément les autres véhicules, 67 % injurient d’autres conducteurs et 18 % descendent de leur voiture pour s’expliquer. Par ailleurs, 91 % des conducteurs français dépassent légèrement les limitations de vitesse (85 % en Europe), 72 % ne respectent pas les distances de sécurité (58 %), 46 % roulent sur la voie du milieu alors que la voie de droite est libre (53 %) et 28 % doublent à droite sur l’autoroute (35 %).

D’après l’étude, 65 % des conducteurs français avouent téléphoner au volant, un acte qui multiplie les risques d’accident. De plus, 43 % des conducteurs prennent le volant malgré une grande fatigue, et 32 % admettent « coller » volontairement un autre véhicule par irritation. Le langage grossier au volant est également courant, avec 67 % des conducteurs confessant injurier les autres, et 18 % n’hésitent pas à descendre de leur voiture pour s’expliquer.

L’enquête montre également que le non-respect des limitations de vitesse est une habitude, car 91 % des conducteurs français déclarent dépasser les limites de quelques kilomètres/heure, contre 85 % des conducteurs européens. Concernant les distances de sécurité, 72 % des Français reconnaissent ne pas les respecter, une statistique supérieure à la moyenne européenne de 58 %. D’autres pratiques risquées comme le fait de rouler sur la voie du milieu alors que la voie de droite est libre (46 % en France contre 53 % en Europe) et de doubler par la droite (28 % en France contre 35 % en Europe) sont devenus de mauvaises habitudes.

L’objectif du Baromètre est de suivre l’évolution des comportements à risque et des bonnes pratiques pour orienter efficacement les messages de prévention routière. La compréhension des dynamiques en jeu est essentielle pour concevoir des campagnes de sensibilisation adaptées afin de réduire la mortalité sur les routes.

Malgré ces aspects, l’étude souligne également des évolutions positives telles que le port de la ceinture de sécurité, en particulier à l’arrière des véhicules, tend à se généraliser. De plus, le respect des distances de sécurité et des comportements plus courtois au volant montrent une nette amélioration dans plusieurs pays européens, démontrant ainsi l’efficacité des campagnes de sensibilisation.

Consulter le communiqué de la Fondation Vinci Autoroutes
Consulter le baromètre

SOURCE : OTRE News.