Skip to main content

PARIS : « La domination blanche », par Solène BRUN et Cla…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : « La domination blanche », par Solène BRUN et Claire COSQUER

« Attendez ! Tous les blancs ne sont pas racistes ! » Non, et alors ?

Que toutes les personnes blanches n’adhérent pas à une idéologie ouvertement raciste va de soi. Cela ne change rien au fait qu’elles sont mieux traitées que les autres. Tout le problème est de comprendre pourquoi. La notion de « privilège blanc » a récemment fait irruption dans le débat public. Elle suscite la panique de ceux qui crient au « wokisme » ou au « racisme anti-blanc ». Pourtant, comme le montrent les sociologues Solène Brun et Claire Cosquer dans cet ouvrage aussi rigoureux que pédagogique, le privilège blanc, et plus largement la domination blanche, sont des réalités indiscutables, attestées par une foultitude de recherches en sciences sociales.

Parler de domination, c’est attirer l’attention sur le fait que le racisme est aussi le problème des blanc·he·s ! Les inégalités raciales ne créent pas seulement des minorités discriminées. Elles façonnent également une majorité jouissant de nombreux avantages.

Mais qui sont les blanc·hes ? En quoi le fait d’être reconnu·e comme blanc·he est-il un avantage dans la plupart des sociétés contemporaines ? Et comment peut-on politiser cette identité, trahir sa race et choisir le camp de la justice sociale ?

Solène Brun est sociologue, chargée de recherche au CNRS (IRIS). Spécialiste des questions raciales, elle a notamment publié Derrière le mythe métis. Enquête sur les couples mixtes et leurs descendants en France (La Découverte, 2024).

Claire Cosquer est sociologue, chercheuse à l’Université de Lausanne. Ses travaux portent sur la condition blanche et les classes dominantes. Elle a notamment co-publié, avec Solène Brun, Sociologie de la race (Armand Colin, 2022).