Skip to main content

PARIS : INSERT COIN à la Monnaie de Paris du 1er mars au …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
14 Jan 2024

Partager :

PARIS : INSERT COIN à la Monnaie de Paris du 1er mars au 30 juin

L’exposition « Insert Coin » retrace l’histoire de ces machines emblématiques à travers huit salles, chacune évoquant une époque différente, depuis les années 50 jusqu’aux années 2000.

À travers le regard et l’expertise de ses deux commissaires, l’exposition « Insert Coin » promet une rétrospective inédite et une expérience interactive qui ravira les passionnés de jeux vidéo, d’histoire et de pop-culture.

INSERT COIN
Flippers, bornes d’arcade, jeux à pièces
Quand la Monnaie entre dans le jeu

Exposition du 1er mars au 30 juin 2024
Commissariat : Jean-Baptiste Clais et Nicolas Galiffi

« Insert Coin » plongera les visiteurs dans une rétrospective des machines de jeux à pièces dans l’espace public, depuis l’après-guerre jusqu’aux années 2000. Cette exposition met en scène une thématique populaire et contemporaine invitant les visiteurs à découvrir un aspect ludique de l’histoire de la monnaie, ancrée dans l’histoire sociale du XXe siècle et l’univers des innovations technologiques au service du divertissement.

« Insert Coin » retrace de manière chronologique la naissance et l’essor du baby-foot, des flippers, des juke-boxes, des bornes de jeux vidéo et d’autres jeux électromécaniques qui ont peuplé les cafés et les salles de jeux d’arcade et constitué une part importante de la culture des adolescents et des jeunes adultes de ces périodes. L’exposition évoque aussi par sa scénographie et quelques objets emblématiques les bars et cafés où se trouvaient ces machines.

L’expérience de visite est résolument interactive, avec une quarantaine de machines d’époque jouables, offrant aux visiteurs l’opportunité de revivre l’excitation de l’utilisation d’une pièce de monnaie pour activer un jeu. La Monnaie de Paris éditera pour l’occasion des jetons que les visiteurs recevront en début de parcours pour jouer avec ces machines dans les conditions matérielles d’origine. Cette expérience permettra à plusieurs générations d’interagir au sein de l’exposition, favorisant ainsi l’échange entre les amateurs de jeux de différentes époques.

L’histoire des machines de divertissement remonte au XVe siècle en France et elles se sont largement diffusées en Europe au XVIIIe siècle. Les ancêtres des flippers ont connu un engouement particulier à la fin du XIXe siècle, notamment aux États-Unis.

Le premier jeu activé par pièce de monnaie est apparu au début des années 30 à Chicago, la même année où le baby-foot français a été créé par la marque Bonzini. Les années suivantes ont vu l’émergence des flippers à pièces, des machines de plus en plus complexes et divertissantes, ainsi que le développement de la culture des cafés et des salles d’arcade.

L’apparition de l’électronique a joué un rôle essentiel dans l’évolution de ces machines, permettant la création de nouveaux types de flippers puis celles des jeux vidéo. L’exposition évoque également l’importance du concept de « high score » (meilleur score) et l’incitation à la performance. Chaque partie perdue imposant de remettre une pièce, le joueur est incité à finir les jeux sans perdre une vie. Les années 1980 ont vu l’émergence de salles d’arcade dédiées aux jeux de divertissement à pièces, tandis que la pratique du baby-foot et des flippers est devenue un sport à part entière. Plus tard, les jeux d’adresse et de combat populaires des années 1980-1990, comme Pac-Man et Street Fighter II, ont donné naissance à l’E-Sport

« Cette exposition interactive est une occasion unique de découvrir ou redécouvrir l’univers des machines à pièces. Avec les flippers, les jeux d’arcade, les juke-boxes ou les baby-foot, toutes les générations pourront entrer dans le jeu et se replonger dans l’ambiance des cafés, des années 50 aux années 2000. Prenez quelques jetons et venez jouer à la Monnaie de Paris ! »

Marc Schwartz – Président-Directeur général de la Monnaie de Paris