Skip to main content

PARIS : Il était une fois les stades à la Cité de l&rsquo…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Il était une fois les stades à la Cité de l’architecture et du patrimoine

Ce 2 juin, c’est le 1er dimanche du mois !

Tandis que Théodore Rousseau enchante les galeries du Petit Palais, que l’empire Aztèque s’empare du Quai Branly et que les paradis blancs de Robert Ryman envahissent le Musée de l’Orangerie, l’impressionnisme quant à lui émerveille toujours les visiteurs du Musée d’Orsay. Découvrez ici notre sélection des expositions à aller voir gratuitement.

Il était une fois les stades. Entre l’euphorie grisante de la victoire et le goût amer de la défaite, la Cité de l’architecture et du patrimoine attire notre attention sur le terrain, plus précisément sur les immenses infrastructures de ces gigantesques gymnases à ciel ouvert. Quelle est la plus ancienne arène sportive ? La plus grande ? Comment ont-elles été pensées pour épouser le mouvement des athlètes et électriser la foule exaltée dans les gradins ? Articulée autour d’un grand nombre de plans, de dessins, de maquettes, de médailles mais aussi de photographies d’archives – sans oublier l’iconique maillot de l’équipe de France, floqué du numéro 10 et porté par Kylian Mbappé lors de la finale de la Coupe du monde de football en 2018 –, cette exposition fait tout pour nous tenir en haleine et nous raconter cette autre histoire du sport vue de l’intérieur.

Le saviez-vous ?
Céline Dion, Madonna, Rihanna, Johnny Hallyday… Peu d’artistes peuvent se vanter d’avoir rempli le Stade de France. Un seul humoriste y est parvenu : Jean-Marie Bigard. Au sommet de sa carrière, le comique à la voix rauque et à l’humour gras joue en 2004 devant 52 000 personnes établissant un record encore inégalé.

SOURCE : Arts in the City.