Skip to main content

PARIS : Habitus de l’Est, la nouvelle exposition gratuite…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Habitus de l’Est, la nouvelle exposition gratuite de Fluctuart

Des expositions gratuites fleurissent chaque semaine dans la capitale, mais que valent-elles réellement ?

Voici la fine fleur de ces expositions : Miro, Hannah Villiger, et une folle symphonie de couleurs… découvrez les 10 d’entre elles qui ont le plus tapé dans l’œil de la rédaction !

Fluctuant entre les limites du réel et de l’imaginaire, l’art urbain s’érige en une forme d’expression brute et authentique, témoin d’une culture en constante mutation. Du 16 mai au 30 juin 2024, Fluctuart célèbre la diversité et la vitalité de la scène émergente polonaise du graffiti au street art à travers l’exposition gratuite « Habitus de l’Est ».

Dans un ballet poétique entre le passé et le présent, l’exposition « Habitus de l’Est » révèle l’essence même du street art polonais, mêlant les héritages culturels millénaires aux aspirations contemporaines les plus audacieuses. Telle une fresque urbaine vivante, cette exposition retrace l’odyssée du street art en Pologne, depuis ses modestes prémices jusqu’à son éclatante maturité. Dans les années 1990, une révolution artistique s’épanouit dans les rues d’Europe de l’Est, embrasant les esprits d’une jeunesse en quête de liberté et de créativité. Ainsi naquit une nouvelle génération d’artistes, héritiers d’une tradition millénaire et pionniers d’une ère nouvelle, dont les œuvres intemporelles captivent encore aujourd’hui les âmes en quête d’émotions fortes.

Chacun des treize artistes présentés dans cette exposition incarne à sa manière l’essence profonde du street art polonais ; les mots se mêlent aux couleurs, les formes se fondent dans l’espace pour créer un univers vibrant de sens et d’émotions. Sicoer, artiste visionnaire basé à Cracovie, nous transporte dans un monde de géométrie et de fluidité, où chaque trait de pinceau devient une danse poétique entre ombre et lumière. Puis, c’est Szyman, maître incontesté de l’art du pochoir, qui nous invite à plonger au cœur de ses créations murales, témoignages poignants d’une société en perpétuelle mutation. M-City, l’architecte de l’imaginaire, nous ouvre les portes de ses cités utopiques, où les lignes se mêlent pour créer un kaléidoscope urbain, tandis que Paweł Ryżko nous entraîne dans un voyage onirique à travers l’intersection de l’art urbain et de la typographie

Au fil des salles, les visiteurs sont invités à explorer un univers foisonnant de couleurs, de formes et de textures. Dans cette galerie à ciel ouvert, le street art devient un langage universel, un pont entre les cultures et les générations, où les frontières s’effacent pour laisser place à l’émotion pure.
Ateliers pour enfants : éveil artistique et découverte ludique, Fluctuart offre également aux plus jeunes l’opportunité de s’initier aux pratiques artistiques à travers des ateliers ludiques et créatifs. Chaque dimanche, les enfants sont conviés à explorer l’univers du street art à travers des activités spécialement conçues pour stimuler leur imagination et leur créativité.

SOURCE : Arts in the City.