Skip to main content

PARIS : FANC – Forces armées de Nouvelle-Calédonie

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : FANC – Forces armées de Nouvelle-Calédonie

Les Forces armées de Nouvelle-Calédonie (FANC) permettent à la France de disposer d’une présence militaire permanente dans l’océan Pacifique Sud afin de protéger les intérêts français dans la région.

A ce titre, ils entretiennent les partenariats militaires de la France dans cette zone d’intérêt stratégique. Fortes de plus de 1 450 militaires, les FANC apportent un soutien régulier aux missions relevant de l’action de l’État en mer. Elles disposent de capacité d’intervention pour faire face à une crise sécuritaire ou climatique affectant la zone. Les FANC partagent régulièrement leur expertise dans le domaine de l’assistance aux populations victimes de catastrophes naturelles, ou de la sécurité maritime auprès de forces de sécurité et de défense des pays partenaires du Pacifique Sud. La Nouvelle-Calédonie connait actuellement de violentes tensions et des troubles à l’ordre public. Les FANC ont renforcé leur dispositif de protection et la sécurité des emprises militaires à Nouméa. Le président de la République a déclaré l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie le 15 mai. L’instauration de ce régime ne modifie pas le rôle et les missions des armées.

Le dialogue civilo-militaire se poursuit entre le MINARM et le MIOM, et entre les FANC et le Haut-Commissariat de la République. Dans ce cadre, les armées peuvent être sollicitées, sur réquisition ou demandes de concours, pour apporter un soutien aux forces de sécurité intérieure, notamment dans le domaine logistique ou sanitaire, dans une démarche globale de protection et de cessation des violences.

SOURCE : Ministère des Armées.