Skip to main content

PARIS : Exposition Tina Modotti, une photographe militant…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Mai 2024

Partager :

PARIS : Exposition Tina Modotti, une photographe militante au Jeu de Paume

Les expositions ouvertes le 8 mai 2024.

Les jours fériés se suivent et ne se ressemblent pas… Ce mercredi 8 mai, les portes des plus belles institutions parisiennes restent ouvertes pour notre plus grand plaisir. Parmi les expositions incontournables, la Fondation Louis Vuitton présente l’Atelier Rouge d’Henri Matisse, une immersion dans l’univers artistique du célèbre peintre. À la Philharmonie de Paris, plongez dans l’odyssée numérique d’Adrien M et Claire B, où les spectateurs deviennent acteurs d’un spectacle immersif unique. Pour une expérience ludique, rendez-vous à la Monnaie de Paris pour l’exposition Insert Coin, qui transforme le lieu en une gigantesque salle d’arcade rétro.

Les amateurs d’art seront comblés avec l’exposition consacrée à Auguste Herbin au Musée de Montmartre, où les formes géométriques et les couleurs vibrantes sont à l’honneur. Au Palais Galliera, plongez dans l’univers de la photographie de mode avec l’exposition rétrospective de Paolo Roversi, un photographe emblématique de la mode contemporaine. Que vous soyez amateur d’histoire, d’art contemporain ou de photographie, vous trouverez certainement une exposition qui éveillera votre curiosité et stimulera votre imagination ce 8 mai à Paris.

Qui était Tina Modotti ? Était-elle cette actrice à la beauté vénéneuse du cinéma muet hollywoodien, cette muse, modèle et maîtresse d’Edward Weston, cette grande photographe à la carrière éclair, cette femme scandaleuse qui collectionnait les amants ou cette redoutable communiste qui porta la révolution de Mexico à Moscou jusqu’à la Guerre d’Espagne ? Et comment être tout ça à la fois ? Le Jeu de Paume consacre la plus grande exposition jamais donnée à cette brune aux grands yeux noirs mélancoliques, née dans la misère italienne avant de conquérir le Nouveau Monde à l’âge de 22 ans en devenant une figure respectée de la bohème de Los Angeles des années 20. Imprégnés par sa pureté formelle, ses tirages en noir et blanc brossent ici un portrait subtil de cette amie fidèle de Frida Kahlo, militante jusqu’à son dernier souffle.

Le saviez-vous ?
Tina Modotti était la photographe officielle des artistes muralistes, Diego Rivera, José Clemente Orozco et Jean Charlot. Elle fait connaître le mouvement dans le monde entier et c’est notamment grâce à ses images que le directeur du MoMA de New York, Alfred Barr, découvre le muralisme.

SOURCE : Arts in the City