Skip to main content

PARIS : Exposition Duel, L’art du combat s’at…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Mai 2024

Partager :

PARIS : Exposition Duel, L’art du combat s’attaque au Musée de l’Armée

Les expositions ouvertes le 8 mai 2024.

Les jours fériés se suivent et ne se ressemblent pas… Ce mercredi 8 mai, les portes des plus belles institutions parisiennes restent ouvertes pour notre plus grand plaisir. Parmi les expositions incontournables, la Fondation Louis Vuitton présente l’Atelier Rouge d’Henri Matisse, une immersion dans l’univers artistique du célèbre peintre. À la Philharmonie de Paris, plongez dans l’odyssée numérique d’Adrien M et Claire B, où les spectateurs deviennent acteurs d’un spectacle immersif unique. Pour une expérience ludique, rendez-vous à la Monnaie de Paris pour l’exposition Insert Coin, qui transforme le lieu en une gigantesque salle d’arcade rétro.

Les amateurs d’art seront comblés avec l’exposition consacrée à Auguste Herbin au Musée de Montmartre, où les formes géométriques et les couleurs vibrantes sont à l’honneur. Au Palais Galliera, plongez dans l’univers de la photographie de mode avec l’exposition rétrospective de Paolo Roversi, un photographe emblématique de la mode contemporaine. Que vous soyez amateur d’histoire, d’art contemporain ou de photographie, vous trouverez certainement une exposition qui éveillera votre curiosité et stimulera votre imagination ce 8 mai à Paris.

Les épreuves d’escrime n’ont pas encore commencé, mais le musée de l’Armée se sent d’ores et déjà d’humeur belliqueuse… À l’approche des Jeux Olympiques, cette exposition célèbre l’art du duel dans toute sa splendeur en réunissant la fine fleur des combattants : David contre Goliath, Athos contre d’Artagnan, voire plus surprenant, Federer contre Nadal. Loin de se cantonner aux salles d’armes et aux champs de bataille, les escarmouches s’invitent aussi sur les courts de tennis et tiennent en joue nos sportifs. Les raquettes se mêlent ainsi aux épées, rapières, pistolets, sabres et dagues dans un ballet d’œuvres redoutablement tranchantes. Qu’ils soient féroces, flamboyants, graves ou spectaculaires, ces affrontements ritualisés, chorégraphiés et soigneusement théâtralisés nous plongent aux premières loges de la grande Histoire de la dispute. En garde !

Le saviez-vous ?
Un regard de travers, un mot malheureux, une chronique acide dans un journal… Les duels à l’épée, au sabre ou au pistolet étaient monnaie courante, si bien que Richelieu les fit interdire en France en 1626 par crainte de voir la noblesse française entièrement décimée. Hélas, les mauvaises habitudes ont parfois la vie dure. Le dernier duel connu remonte à 1967. Les adversaires ? Deux députés français !

SOURCE : Arts in the City