Skip to main content

PARIS : Ellisphere – Tendance à la baisse des retar…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Jan 2024

Partager :

PARIS : Ellisphere – Tendance à la baisse des retards de paiement en 2023

A fin 2023, Ellisphere constate une diminution de -3% du retard de paiement moyen, passant ainsi à 17,7 jours, pour tous secteurs d’activité confondus en France métropolitaine.

Cette baisse n’a cependant pas été régulière sur l’année et une légère augmentation du retard de paiement moyen a été constaté au quatrième trimestre avec 17,9 jours.

Côté sectoriel

Le classement évolue peu. La Construction connaît une légère amélioration de son indicateur de retard de paiement moyen avec -5% vs -3% au plan national. Le secteur reste le « mauvais élève » avec un retard de paiement moyen de 22,4 jours, soit deux fois plus que le retard de paiement du secteur Commerce (11,2 jours).

Les secteurs de l’Electricité, de l’Enseignement et de l’Immobilier bénéficient des plus fortes améliorations des comportements de paiement.

D’autres secteurs connaissent des améliorations plus timides : Santé humaine et Action sociale, Industrie manufacturière et Arts, spectacles et activités récréatives

Côté catégories d’entreprises

Les bons élèves restent les TPE réglant ; le plus fréquemment, leurs factures à échéance ou avant échéance. A noter que ces dernières ne représentent plus que 62% du total des factures traitées par les TPE fin 2023, contre encore 67% en début d’année.

Effet mécanique, la part des retards légers (1 à 30 jours) passe de 26% à 28% du total des factures traitées par les TPE .

Les ETI et Grandes Entreprises demeurent les moins respectueuses des échéances avec des retards légers et systémiques tout au long de l’année. Seules 22 à 27% des factures sont payées à échéance.