Skip to main content

PARIS : Effet Jeux Olympiques, moins de touristes ?

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Effet Jeux Olympiques, moins de touristes ?

La France va-telle profiter des Jeux Olympiques au niveau du tourisme? Rien n’est moins sûr alors que les prévisions tant au niveau des hôtels que des compagnies aériennes sont décevantes…

Normalement les pays d’accueil des Jeux Olympiques accueillent généralement plus de touristes pendant leur organisation. Mais les Jeux Olympiques 2024 qui vont avoir lieu prochainement semblent faire fuir les touristes. Il faut dire que la situation politique inquiète dans le monde tant au niveau des marchés financiers que de nos partenaires étrangers bien plus libéraux que la plupart des programmes proposés par les différents partis.

Air France-KLM s’inquiète également de cette situation. La compagnie franco-néerlandaise a noté « un comportement significatif d’évitement de Paris sur les marchés internationaux ».

« Les volumes de voyages au départ de Paris vers d’autres destinations sont également inférieurs à la moyenne habituelle de la période juin-août, les résidents Français semblant reporter leurs vacances après la fin des Jeux Olympiques ou envisager des options de voyage alternatives.

En conséquence, Air France-KLM anticipe à ce stade un impact négatif sur ses recettes unitaires compris entre 160 et 180 millions d’euros pour la période allant de juin à août 2024. Cet événement n’a à ce stade aucun impact sur les perspectives du Groupe en matière de capacité ».

On sentait déjà au niveau hôtelier mais aussi des locations d’appartements que les JO étaient loin de tenir leurs promesses. Les prix ont flambé bien plus modérément que prévue et beaucoup d’appartements en location sont toujours disponibles.

En terme de prévisions de réservations hôtelières D-EDGE Hospitalité note une baisse de 17,8% en juillet par rapport à l’an passé et une baisse de 7% en août soit 157100 réservations pour juillet et 107600 pour août contre 303500 pour juin 2024 selon le tableau de bord de Visit Paris.

L’activité en fort retrait cet été par rapport à la période d’avant Covid

Pour juillet les réservations aérienne sont prévues en baisse de 10,5% et même de 43,6% par rapport à la période d’avant Covid. Les chiffres sont globalement mauvais en août, septembre et octobre avec une baisse de 56,5% en août par rapport à 2019 ( et +6% par rapport à l’an passé), -69,8% en septembre et -3,4% par rapport à l’an passé et -80,4% en octobre et +3,4% par rapport à l’an passé.

La France pâtit de sa nouvelle posture diplomatique qui éloigne les visiteurs notamment chinois. Au 2ème trimestre 2024, Paris a accueilli 14000 touristes chinois soit 25% de moins qu’en 2019 et les compagnies aériennes occidentales sont toujours obligées de contourner l’espace aérien sibérien ce qui renchérit considérablement les coûts et diminue l’offre.

Au final cette année la France n’aura toujours pas récupéré le trafic aérien d’avant le Covid ce qui est une catastrophe alors que les Jeux Olympiques auraient du réconcilier le monde entier à Paris.

Au niveau intérieur la France n’a jamais été aussi divisée et il en est de même au niveau international où la politique diplomatique française n’a jamais été aussi clivante en séparant le monde en différents blocs, ce qui a des conséquences sur le tourisme.

SOURCE : De la part de Business Travel.