Skip to main content

PARIS : Un concours national d’éloquence sur la laïcité à…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
23 Déc 2023

Partager :

PARIS : Un concours national d’éloquence sur la laïcité à destination d’un public scolaire

La laïcité en France est issue d’une longue histoire dont la loi du 9 décembre 1905 est le fondement, en mettant un terme au concordat et en instituant la séparation des Églises et de l’État.

Intégré au pacte républicain, le principe de laïcité est inscrit à l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958. Les jeunes générations ont cet héritage en partage et il est impératif qu’elles se l’approprient, non pas comme une contrainte mais bel et bien comme une force et un vecteur d’unité.

Dans la période que nous traversons, la laïcité apparaît plus que jamais comme un principe protecteur du vivre-ensemble. Elle garantit et protège le libre exercice des cultes et la liberté de religion de chaque citoyen, sans empiéter sur les libertés d’autrui. Elle est au cœur de notre pacte social et républicain et constitue le ciment d’une France unie et indivisible. Dans les prochains mois, avec la Première ministre, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et nos collègues, nous travaillerons à l’établissement d’une feuille de route ambitieuse.

Avec la Jeunesse, les collectivités territoriales et les élus locaux et en entreprise, je souhaite que nous parvenions à mieux faire comprendre la laïcité. En honorant nos principes fondateurs et en les diffusant, nous assurerons un avenir où la laïcité demeure un héritage vivant, protecteur et émancipateur. En milieu scolaire et associatif, en entreprise, dans les administrations et collectivités, nombreuses sont les initiatives inspirantes de promotion de la laïcité qui voient le jour. Au Ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, nous les récompensons chaque année, en décembre, par la remise du Prix de la laïcité de la République française.

Le Prix de la laïcité de la République française, décerné annuellement au nom du Comité interministériel de la laïcité, sera remis le 20 décembre prochain, quelques jours après la Journée nationale de la laïcité, date anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Églises et de l’État. Ce prix distingue et encourage des actions de terrain et des projets portant sur la sensibilisation et la promotion de la laïcité, dans l’esprit de l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, de l’article 1 de la Constitution et des lois du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire laïque et obligatoire et du 9 décembre 1905. Le montant global attribué aux lauréats du Prix de la laïcité de la République française est de cinquante mille euros. Créé le 15 juillet 2021, le Comité interministériel de la laïcité (CIL) vise au respect et à la protection de l’équilibre de notre modèle de laïcité qui concilie l’exercice des libertés individuelles avec l’exigence de cohésion républicaine.

Création et organisation d’un concours national d’éloquence sur la laïcité à destination d’un public scolaire – Lycée Auguste Scheurer-Kestner de Thann (68)

Cette initiative a été lancée par des élèves de terminale du lycée Auguste Scheurer-Kestner. L’objectif est l’organisation d’un concours national d’éloquence sur la laïcité, dont la finale aurait lieu en octobre 2024. Concrètement, l’équipe lycéenne chargée de l’organisation du projet lancera ce concours àdestination d’établissements scolaires selon trois catégories : classes de cycle 3 et 4, lycée général, lycée technique et professionnel. Pour cette première édition, les candidats devront répondre au sujet suivant : « la laïcité, c’est le vivre ensemble ». Les réponses pourront prendre la forme de chansons, de saynètes (pour les plus jeunes) ou de discours argumentés. Les élèves ont d’ores et déjà formalisé le règlement du concours (affiches, partenaires, rétro-planning, et logistique en cours).