Skip to main content

PARIS : Covoiturage, êtes-vous imposable sur les sommes p…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Covoiturage, êtes-vous imposable sur les sommes perçues ?

Certains des revenus issus du covoiturage doivent être déclarés à l’administration fiscale.

Dans quel cas êtes-vous concerné ? Quelles sont vos obligations si le covoiturage est considéré comme une activité professionnelle ? Explications.

Covoiturage : devez-vous déclarer les revenus dans le cadre de cette activité ?

Aujourd’hui très souvent organisé à travers des plateformes en ligne, le covoiturage permet de partager les frais du trajet.

Si vous faites du covoiturage et respectez l’ensemble des trois conditions suivantes, vous n’avez pas à déclarer les sommes perçues :

  1. il s’agit d’un déplacement effectué pour votre propre compte,
  2. le tarif complet n’excède pas le barème kilométrique forfaitaire. Il est divisé par le nombre de voyageurs effectuant ce trajet,
  3. vous gardez à votre charge une quote-part de frais de carburant et de péage occasionnés par ce déplacement.

Dans ce cas, cette activité de partage de frais n’est pas imposable. Les sommes perçues n’ont pas à être déclarées à l’administration fiscale.

En revanche, si vous ne respectez pas au moins un des trois critères énumérés précédemment, les revenus issus de cette activité sont imposables et doivent donc être déclarés.

Comment déclarer vos revenus du covoiturage à l’administration fiscale ?

Les revenus du covoiturage dans le cadre d’une activité professionnelle sont imposables. Il est donc nécessaire de les déclarer à l’administration fiscale. Le régime applicable dépend du montant de vos recettes annuelles :

Vos recettes annuelles sont inférieures à 77 700 euros en 2023

  • Vous êtes soumis au régime dit « micro BIC » (micro-entreprise). Ce régime permet de déduire de vos recettes un abattement forfaitaire de 50 %, les charges ne peuvent donc pas être déduites.
  • Pour faire votre déclaration, vous devez remplir le formulaire n°2042 C pro (ligne 5NP) lors de votre déclaration pour l’impôt sur le revenu.
  • Si vos recettes sont inférieures à 305 euros, vous ne paierez pas d’impôt.
  • Si vous remplissez les conditions de ressources et si vous avez opté pour le prélèvement forfaitaire libératoire en tant que micro-entrepreneur, vous devez porter vos recettes sur la ligne 5TB du formulaire n°2042 C pro.
  • Vous pouvez aussi choisir de dépendre du régime réel (voir ci-dessous).

LIRE LA SUITE