Skip to main content

PARIS : Covid-19, la réponse des plateformes en ligne fac…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
1 Mai 2024

Partager :

PARIS : Covid-19, la réponse des plateformes en ligne face à l’ultradroite

Les terroristes et les extrémistes sont avant tout des manipulateurs qui cherchent à exploiter les facteurs de stress présents dans nos sociétés.

La pandémie de Covid-19, les mesures de confinement qui en ont découlé ainsi que la propagation de la mésinformation et de la désinformation en ligne qui y sont liées sont donc des conditions idéales à exploiter pour certains acteurs malveillants. Les partisans de l’ultradroite, en particulier, ont rapidement saisi l’occasion offerte par la crise du Covid-19 pour ancrer leurs idées dans le débat public et recruter de nouveaux membres. Bien qu’elle se manifeste principalement en ligne, cette exploitation ne s’est pas limitée à la sphère virtuelle et s’est matérialisée dans des événements réels, par exemple lorsque des extrémistes violents se sont mêlés aux protestations contre le confinement et les restrictions sanitaires et que des plans d’attaques terroristes ont été contrecarrés.

Alors que le secteur technologique a rapidement réagi à la vague de désinformation, les changements rapidement apportés aux politiques de modération des contenus en ligne ont déjà des conséquences importantes pour l’avenir de la modération de contenus et de la liberté d’expression en ligne. En effet, le secteur technologique mondial, notamment les réseaux sociaux et les plateformes d’hébergement de contenus, a réagi particulièrement rapidement à la propagation des théories de désinformation et de conspiration liées au Covid-19. Dans cette note, Tech Against Terrorism analyse comment les partisans de l’ultradroite ont exploité l’instabilité causée par la pandémie de Covid-19, et ce que la réponse du secteur technologique signifie pour la liberté d’expression en ligne et la responsabilité des plateformes.

Maygane Janin,

Analyste à Tech Against Terrorism.

Ses recherches portent sur le terrorisme d’extrême droite et l’extrémisme violent, ainsi que sur l’utilisation d’Internet à des fins de financement du terrorisme.

Flora Deverell,

Analyste à Tech Against Terrorism.

Ses recherches portent sur les réglementations techniques et les droits numériques. Elle a depuis quitté Tech Against Terrorism pour poursuivre sa formation en droit.

SOURCE : Fondation pour l’innovation politique – La Newsletter du 30 avril 2024