Skip to main content

PARIS : « Cette élection européenne ne sera pas secondair…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
5 Fév 2024

Partager :

PARIS : « Cette élection européenne ne sera pas secondaire, elle sera vitale », affirme Guillaume Peltier

Europe 1 Matin – 8h10 – « La Grande interview » par Sonia Mabrouk.

Ancien numéro deux du parti Les Républicains, désormais vice-président exécutif de Reconquête, Guillaume Peltier, secondera Marion Maréchal sur la liste du parti d’Éric Zemmour pour les élections européennes de juin prochain.

« Une élection vitale » a-t-il assuré lundi sur le plateau de La Grande interview Europe 1-CNews.

Deuxième de la liste portée par Marion Maréchal aux élections européennes du 9 juin prochain, Guillaume Peltier, invité de La Grande interview Europe 1-CNews lundi, a estimé que le parti Reconquête était le seul capable de mettre fin à l’immigration.

« Pour la première fois depuis 1979, cette élection européenne ne sera pas secondaire, elle sera vitale », a-t-il affirmé.

« Pour la première fois, la coalition des droites, avec nos alliés Giorgia Meloni, Viktor Orban, Santiago Abascal et Marion Maréchal, cette coalition peut obtenir la majorité absolue. 49% des sièges à l’heure où nous parlons. Il manque juste quelques députés français, ceux de Reconquête. Si nous parvenons à élire, avec Marion, des députés européens, alors je le dis aux Français, nous pourrons rétablir les frontières, mettre fin à l’immigration, mettre fin à cette Commission de Bruxelles et renouer avec l’Europe des nations et des peuples », a déclaré le vice-président exécutif de Reconquête.

« Tous ceux qui n’aiment pas la France […] ne sont plus les bienvenus dans notre pays »

Au micro de Sonia Mabrouk, Guillaume Peltier a énuméré quelques mesures du programme de Reconquête aux élections européennes. Parmi elles, rétablir les frontières européennes et nationales, supprimer le droit du sol, supprimer le regroupement familial.

Une politique de fermeté qu’il défend : « Tous ceux qui n’aiment pas la France, tous les fichés S, tous les délinquants et criminels étrangers, tous les chômeurs de longue durée, tous ceux qui ne montrent pas leur adhésion aux valeurs de notre patrie ne sont plus les bienvenus dans notre pays. Nous croyons au concept de remigration, qui est de refaire partir dans leur pays d’origine tous ceux qui nous détestent », a-t-il tranché.

L’attaque perpétrée à la gare de Lyon samedi matin, qui a fait trois blessés par arme blanche, est « le résultat de 40 années de politique laxiste au niveau européen et national sur la question de l’immigration », selon le vice-président de Reconquête qui appelle à s’unir derrière Éric Zemmour, « le seul homme politique français à mettre la question de l’immigration et de l’islamisation comme priorité absolue ».

C’est d’ailleurs pour cette raison que Guillaume Peltier a accepté d’être numéro deux sur la liste portée par Marion Maréchal aux élections européennes.

« Je ne veux pas que les paysans meurent et que les migrants les remplacent »

« On assiste à un grand effondrement. Et moi, je ne veux pas que mes enfants voient la France disparaître. Je ne veux pas que mes fils soient contraints de baisser les yeux devant la racaille. Je ne veux pas que mes filles, un jour, soient contraintes de finir voilées. Je ne veux pas que les mosquées remplacent nos églises. Je ne veux pas que les paysans meurent et que les migrants les remplacent. Je ne veux pas que la République de la CMU, de l’AEM, de la CAF, des aides sociales, de l’assistanat, finisse par l’emporter sur la France du travail et de l’effort », a-t-il tonné appelant les Français à voter Marion Maréchal le 9 juin prochain. 

europe1.fr

https://www.europe1.fr/politique/cette-election-europeenne-ne-sera-pas-secondaire-elle-sera-vitale-affirme-guillaume-peltier-4228941

Retrouvez toutes les actualités d’Europe 1 sur la plateforme presse.europe1.fr