Skip to main content

PARIS : Capteurs cérébraux, que captent-ils de notre acti…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
23 Mar 2024

Partager :

PARIS : Capteurs cérébraux, que captent-ils de notre activité cérébrale ?

Neuralink,  l’arbre qui cache la forêt : l’industrie des neurotech est estimée dans son ensemble à 38 milliards de dollar pour 2023.

Nita Farahany, professeur de droit à Duke University, aux États Unis, présente ce déploiement impressionnant de technologies cherchant à capter, interpréter et commercialiser l’activité cérébrale, à la fois dans le domaine médical et dans le domaine grand public.

Comment concilier banalisation des neurotech et préservation des droits individuels, questionne N. Farahany. La “marchandisation des cerveaux” appelle de nouvelles réglementations, en particulier pour la collecte de données cérébrales, leur utilisation commerciale et militaire, la possibilité de manipulation des pensées et des comportements. Réfléchir à une “liberté cognitive”, comme un nouveau droit, serait ainsi une condition de l’autonomie de l’humain de demain.

VIDEO

SOURCE : Fondation pour l’innovation politique – La Newsletter du 22 mars 2024