Skip to main content

PARIS : Benidorm, Ayia Napa et Tenerife, trio de la fête …

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Benidorm, Ayia Napa et Tenerife, trio de la fête cet été?

Un fabricant anglais a eu l’idée de classer les villes pour faire la fête cet été. Benidorm la ville espagnole arrive en première position…

Le fabricant anglais Winstons Beds a eu l’idée de classer les villes pour faire la fête en Europe en fonction de la température, du prix d’un café et d’une pinte de bière, de l’hébergement, des températures, et du nombre de night-clubs.

Car pour un clubber, il faut des bières avant la fête, un café après une nuit blanche un hébergement peu cher (l’Argent étant dépensé en boite de nuit) et des températures estivales pour que la fête soit plus légère.

Benidorm arrive en première position du classement grâce à un coût très modique de la bière du café et de l’hébergement et un grand nombre de club comme la playa de las Americas à Ténérife qui se classe en 3ème position grâce àn son nombre de discothèques quasiment équivalent à Benidorm.

Même si Ayia Napia à Chypre propose bien moins de clubs elle jouit d’une température plus élevée et de prix quasi similaires à Benidorm. Récemment j’ai eu l’occasion d’aller à Chypre et l’on sent que le pays est très prisé par les touristes anglais avec de très nombreux bars et clubs dans les villes touristiques.

Parmi les autres villes du classement viennent ensuite Magaluf à Majorque, Laganas à Zante, Split en Croatie, Kardemenia à KOs, Ibiza, Malia en Crête.

Saint-Tropez n’arrive en 10ème position du fait de ses coûts très élevés par rapport aux autres destinations y compris ibiza.

« Il n’est pas surprenant que Benidorm soit si bien classée dans la liste car elle est bien connue pour sa vie nocturne exaltante et ses chambres d’hôtel bon marché. Cependant, nous avons été choqués qu’Ibiza se classe si bas bien qu’elle soit l’une des destinations les plus célèbres à visiter pour faire la fête. Bien qu’elle soit classée première pour le nombre de clubs, elle a été mal classée pour ses coûts en terme de bière et d’hébergement et pour ses températures plus basses en juin ». De quoi donner des idées pour cet été…

SOURCE : Business Travel.