Skip to main content

PARIS : Au Salon VIVATECH, relancer la dynamique de souti…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Au Salon VIVATECH, relancer la dynamique de soutien du secteur de l’AGRITECH

Agnès PANNIER-RUNACHER et Marina FERRARI ont réuni au Salon VIVATECH les acteurs publics et privés pour relancer la dynamique de soutien du secteur de l’AGRITECH.

Le développement de l’AgriTech française est essentiel pour la compétitivité du monde agricole et notre souveraineté alimentaire. Ces entreprises sont au cœur du rapport « FrenchAgriTech » remis par La Ferme Digitale à l’occasion du Salon international de l’Agriculture 2022, ainsi que de l’agenda French AgriTech cosigné par le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, le Secrétariat d’Etat au Numérique et le Secrétariat général pour les Investissements d’avenir. L’Etat a poursuivi son soutien à ce secteur depuis, par le biais de France2030 notamment, ainsi que dans le cadre de la FrenchTech.

Agnès PANNIER-RUNACHER et Marina FERRARI ont réuni au salon VivaTech les acteurs publics et privés impliqués dans le soutien de l’innovation du monde agricole, pour partager leur vision du secteur et engager un travail sur un plan d’action partagé. Après une introduction par Julien DENORMANDIE, ancien ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, à l’initiative du rapport FrenchAgriTech de 2022, les représentants de France Invest, France Industrie, l’INRAE, Bpifrance, La Coopération Agricole, La Ferme Digitale et Chambres d’Agriculture France ont été invités à s’exprimer.

Les échanges à l’occasion de cette table ronde ont permis de partager une feuille de route autour de six axes de travail et impliquant les parties prenantes autour de l’Etat : 

  1. Une réglementation accessible et propice à l’innovation
  • Objectif: poursuivre les travaux sur l’adaptation de notre réglementation, nationale et européenne, aux enjeux d’innovation, notamment sur les autorisations de mise sur le marché de produits innovants
  • Acteurs impliqués: La Coopération Agricole, La Ferme Digitale, Chambres d’Agriculture France
  1. Un continuum d’acteurs engagés dans la diffusion de l’innovation
  • Objectif: renforcer les interactions entre l’ensemble des acteurs, de la recherche aux agriculteurs, pour faciliter l’expérimentation des innovations portées par les start-ups AgriTech et accompagner la prise de risque des entreprises adoptant des solutions innovantes
  • Acteurs impliqués: INRAE, La Coopération Agricole, Chambres d’Agriculture France, La Ferme Digitale, Bpifrance
  1. Une utilisation de la donnée agricole au service de l’innovation et de la souveraineté alimentaire
  • Objectif : structurer et valoriser les données agricoles au service de la simplification et de l’innovation, engager une réflexion sur la place de l’IA dans l’agriculture
  • Acteurs impliqués: INRAE, Bpifrance, La Coopération Agricole, La Ferme Digitale, Chambres d’Agriculture France
  1. Un financement à la hauteur des enjeux
  • Objectif: mobiliser les fonds de capital-risque généralistes ou spécialisés pour financer le secteur
  • Acteurs impliqués: Bpifrance, FranceInvest, La ferme Digitale
  1. Une industrialisation au service du déploiement rapide des solutions
  • Objectif: renforcer la collaboration entre l’écosystème industriel et agricole au service du déploiement des innovations agricoles
  • Acteurs impliqués: Bpifrance, France Industrie
  1. Une gouvernance au service de l’intégration de l’innovation par l’ensemble des acteurs
  • Objectif: mettre en place le pilotage de ces actions en impliquant l’ensemble des acteurs concernés
  • Acteurs impliqués: tous

Ce plan d’action a vocation à être formalisé à l’été 2024 en lien avec le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc FESNEAU, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie RETAILLEAU, et le ministre délégué à l’Industrie et à l’Energie, Roland LESCURE. Il dressera le bilan des actions menées dans le cadre de l’agenda FrenchAgriTech 2022 et établira les priorités pour l’avenir du secteur.

Agnès PANNIER-RUNACHER déclare : « Dans un monde où l’agriculture est confrontée aux défis majeurs du dérèglement climatique et du renouvellement des générations, je souhaite mobiliser tous les acteurs pour accélérer l’innovation et soutenir notre AgriTech. Tous ensemble aujourd’hui à VivaTech, nous nous engageons sur une feuille de route claire pour faire en sorte que les solutions technologiques les plus prometteuses arrivent au plus vite dans les cours de ferme ».

Marina FERRARI déclare : « La France souhaite devenir une place incontournable de l’IA dans le monde, et le secteur agricole et alimentaire doit en bénéficier et même être moteur. Je sais que ce sujet est au cœur des préoccupations des acteurs de l’AgriTech, et je me tiendrai à leurs côtés pour avancer sur ces sujets ».