Skip to main content

PARIS : Asterès analyse l’impact des JO de Londres

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
4 Mar 2024

Partager :

PARIS : Asterès analyse l’impact des JO de Londres

Pour tenter d’estimer quel pourrait être l’impact économique des Jeux de Paris, Asterès analyse l’impact de ceux de Londres, qui n’ont influencé ni l’inflation, ni les salaires ni les flux de visiteurs.

Pour tenter d’estimer quels pourraient être les effets économiques des Jeux de Paris, il est intéressant de se baser sur l’expérience des Jeux de Londres en 2012. En termes de taille de la ville et du pays, de structure économique ou de géographie, Londres est la ville ayant accueilli les Jeux d’été ces dernières décennies qui est la plus comparable à Paris. Il est donc intéressant d’analyser l’impact qu’a eu l’organisation des Jeux Olympiques sur les variables économiques britanniques, puisqu’il est probable que cet impact serait identique à Paris. A Londres, l’organisation des Jeux n’a pas eu d’influence notable sur l’inflation, les salaires ou le nombre de touristes à l’échelle nationale. Il est donc probable qu’il en sera de même pour Paris 2024.

Inflation : Pas de hausse lors des jeux de Londres

Les Jeux Olympiques de Londres n’ont pas conduit à un bond de l’inflation dans la restauration ou l’hôtellerie. Il peut être craint que, du fait de l’affluence générée par les Jeux, les restaurateurs ou hôteliers accroissent sensiblement leurs prix. Cet effet ne s’est pas observé dans le cas des Jeux de Londres : l’inflation dans la restauration et l’hôtellerie ne présente aucun bond en juillet et août 2012. Les données utilisées ici concernent l’ensemble du Royaume-Uni1 (à la connaissance d’Asterès les données pour la seule ville de Londres n’existent pas). Si certains hôteliers et restaurateurs londoniens (ou dans les autres villes où ont eu lieu des épreuves) ont profité des Jeux pour accroître leurs prix, le phénomène est resté trop marginal pour influencer le niveau moyen des prix dans le pays.

Salaires : Les Jeux de Londres n’ont pas été une aubaine pour les employés de l’hôtellerie-restauration

Les Jeux de Londres n’ont pas conduit à une hausse de salaire dans l’hôtellerie-restauration. L’organisation des Jeux Olympiques pourrait conduire, du fait d’une hausse de la demande, à une progression des salaires dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Ce phénomène ne s’est cependant pas observé lors des Jeux de Londres, en tout cas pas dans une proportion telle que la hausse se matérialiserait dans les données nationales2.

Tourisme : Des flux d’entrées et sorties stables pendant les Jeux

Les Jeux de Londres n’ont pas eu d’impacts notables sur le flux de touristes entrant et sortant du pays. Les Jeux peuvent attirer des visiteurs étrangers pour assister aux épreuves. Ils peuvent également en dissuader certains de venir, qui craindraient par exemple une congestion des transports. Les touristes nationaux pourraient également choisir de rester dans le pays pour assister aux épreuves, ou au contraire de partir à l’étranger pour fuir une possible congestion de la ville. Cependant, dans le cas des Jeux, de Londres, aucune rupture notable ne s’observe, que ce soit dans le flux entrant ou sortant de touristes, et que les chiffres soient considérés en nombre de visiteurs ou en montants dépensés3.

1 https://www.ons.gov.uk/datasets/cpih01/editions/time-series/versions/43
2 https://www.ons.gov.uk/employmentandlabourmarket/peopleinwork/earningsandworkinghours/datasets/averageweeklyearningsbyindustryearn03
3 https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/leisureandtourism/datasets/internationalpassengersurveytimeseriesspreadsheet