Skip to main content

PARIS : Assez de la propagande de l’audiovisuel pub…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Assez de la propagande de l’audiovisuel public !

Ils vous font la morale et vous coûtent des milliards…

Les Français en ont assez de la propagande de l’audiovisuel public déversée grâce à leurs impôts. Exigez la privatisation : signez la pétition maintenant !

Même si la redevance a été supprimée, l’État continue de financer l’audiovisuel public : il va simplement puiser dans vos impôts sans avoir à vous le demander.

Pire : ceux qui n’ont pas de téléviseur ne pourront plus y échapper !

Ces « journalistes » qui vous font la morale à longueur de journée…
Ces « humoristes » qui ricanent entre eux, en vous condamnant et en vous crachant dessus…

… Vous allez continuer de les payer grassement, que vous soyez d’accord ou non.

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, a avoué au Monde accorder même des primes à ses responsables de service qui privilégient les sujets promouvant la « diversité » ou la « visibilité » des minorités. La propagande est assumée.

Pour couronner le tout, ils se font régulièrement épingler comme mauvais gestionnaires.
En effet les charges de personnel de France Télévisions représentaient 34,12 % du chiffre d’affaires en 2016, contre 18,76 % pour M6, 21,1 % pour TF1 et 24,17 % pour la BBC, selon l’Institut de Recherches Économiques et Fiscale (IREF). La BBC fait beaucoup mieux… alors qu’elle n’a pas de publicité !

Chaque année, plus de 3 MILLIARDS sont perdus dans des émissions que vous ne regardez peut-être jamais.

Imaginez qu’un boulanger fou remplace la farine par de la poussière d’amiante, parce qu’il trouve que c’est meilleur. À ses yeux, c’est comme ça que doit être le pain.

Plus grand monde ne veut acheter son pain.
Ça n’a pas le goût du pain.
Pire, il est empoisonné.
Et d’autres boulanger en font du bien meilleur, pour tous les goûts.

Qui trouverait normal que l’État oblige les clients à lui acheter ce pain empoisonné et essaie même de leur en refourguer à tous les repas ?
Personne.

Cette scène absurde se passe actuellement avec les médias.
Et c’est insupportable !

Supprimer la redevance audiovisuelle n’est qu’une entourloupe de plus. Il faut purger une bonne fois pour toute l’audiovisuel public en l’obligeant à se remettre en question : contenter ses auditeurs et spectateurs ou mourir.

Nous ne sommes plus au temps de l’ORTF ! Maintenant le téléspectateur peut choisir dans une offre diversifiée très vaste de programmes de grande qualité.
Et eux, sont obligés d’être rentables !

En face, l’audiovisuel public déverse sa propagande et n’est pas rentable.
La solution la plus efficace : privatiser l’audiovisuel public.

Si vous ne voulez plus que vos taxes et impôts servent à payer les idéologues qui vous méprisent, qui vous font la morale à longueur de journée et qui vous coûtent cher, demandez aux parlementaires la privatisation de l’audiovisuel public.

Signez la pétition en cliquant ici ou sur le bouton ci-dessous :

JE SIGNE LA PÉTITION !

Et partagez-la à tous vos contacts : votre mobilisation peut faire la différence.