Skip to main content

PARIS : 5 engagements pour libérer le potentiel entrepren…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Déc 2023

Partager :

PARIS : 5 engagements pour libérer le potentiel entrepreneurial des femmes

Initiative France, premier réseau associatif de financement et d’accompagnement des entrepreneurs, organisait ce matin une conférence de presse pour présenter ses engagements en faveur de l’entrepreneuriat des femmes.

Alors que moins d’un tiers des entreprises créées en France le sont par des femmes, Initiative France s’engage, aux côtés des réseaux associatifs dédiés à l’entrepreneuriat féminin (Forces Femmes, Femmes des Territoires, Action’elles, Les Premières), à atteindre la parité dans les projets qu’il soutient d’ici à cinq ans. Ces engagements sont pris en écho aux résultats de deux enquêtes menées par le réseau pour mieux appréhender et prendre en compte les obstacles qui continuent de freiner la décision d’entreprendre chez les femmes.

43 % des projets soutenus par Initiative France sont portés par des femmes. Le réseau veut atteindre la parité d’ici à cinq ans. Pour mieux connaître les freins et obstacles qui continuent à peser sur la décision entrepreneuriale des femmes, Initiative France s’est rapproché de réseaux partenaires dédiés à l’entrepreneuriat des femmes et a conduit deux enquêtes (en novembre-décembre 2022, puis en octobre-novembre 2023) auprès des entrepreneuses qu’il a soutenus. Elles montrent que l’entrepreneuriat constitue un puissant vecteur d’épanouissement professionnel et une opportunité de donner du sens à son parcours en lien avec la transition écologique sociétale. Les entrepreneuses sont néanmoins encore nombreuses (un quart des répondantes) à pointer du doigt la persistance de clichés et préjugés.

Cinq engagements pour améliorer l’expérience entrepreneuriale

Le réseau Initiative France prend cinq engagements pour améliorer l’expérience entrepreneuriale des femmes et déclencher l’envie d’entreprendre :

S’appuyer localement et nationalement sur l’expérience et l’expertise des réseaux dédiés à l’entrepreneuriat des femmes (Forces Femmes, Action’elles, Les Premières, Femmes des Territoires) pour questionner et améliorer ses pratiques. Et garantir à chaque porteuse de projet un accueil, un accompagnement (suivi, parrainage, clubs d’entrepreneuses…) et un financement à la hauteur de ses besoins et attentes.

Viser la parité dans la composition des comités d’agrément en charge de l’octroi des prêts d’honneur, et des conseils d’administration des associations locales, par la mobilisation de nouvelles bénévoles et la transmission entre les entrepreneuses soutenues par le réseau et la nouvelle génération de porteuses de projets.

Développer « Vis ma vie d’entrepreneuse », le programme d’Initiative France qui met en relation des porteuses de projets avec des dirigeantes expérimentées, pour qu’il soit effectif dans 100 associations d’ici à un an, et 200 d’ici à trois ans.

Orienter chaque porteuse de projet que notre réseau n’est pas en mesure de financer et d’accompagner vers des réseaux partenaires du territoire, pour ne laisser aucune femme sans solution.

Encourager la création d’entreprises innovantes par les femmes, en mettant en lumière des role models et en développant le mentorat.

« Depuis plusieurs années, notre réseau a engagé de nombreuses actions pour développer l’entrepreneuriat des femmes. Nous garantissons des montants de prêts d’honneur équivalents pour les femmes et les hommes. Nous valorisons les parcours dans des concours régionaux. Et nous mettons en relation des porteuses de projets avec des dirigeantes expérimentées, dans le cadre de notre programme Vis ma vie d’entrepreneuse. Malgré ces initiatives, nous ne sommes pas encore exemplaires. Convaincus que libérer le potentiel entrepreneurial commence par questionner nos propres pratiques, nous sommes heureux de pouvoir compter sur le soutien de réseaux spécialistes de l’entrepreneuriat des femmes à nos côtés pour avancer le plus rapidement possible sur la réalisation de nos engagements. »

Guillaume Pepy, président du réseau Initiative France

L’entrepreneuriat, une expérience épanouissante mais ternie par la persistance de clichés et préjugés  

Dans deux enquêtes, réalisées en octobre-novembre 2023 et en novembre-décembre 2022, Initiative a interrogé respectivement 619 et 749 entrepreneuses sur leur état d’esprit, besoins et attentes en accompagnement. L’enquête montre que l’indépendance reste la motivation principale des femmes qui entreprennent (46 %) devant la volonté d’affronter de nouveaux défis (21 %) et la recherche de sens (15 %). Cette quête de sens se traduit par une plus forte conscience écologique et sociétale : 69 % des entrepreneuses estiment que l’impact écologique, social et sociétal de leur entreprise est au moins aussi important que l’enjeu économique (vs. 62 % des hommes).

Pour les femmes, la création ou la reprise d’une entreprise s’avère également une opportunité de rebond professionnel : 41 % des entrepreneuses soutenues par le réseau Initiative France sont en reconversion professionnelle et la moitié d’entre elles se lance sans expérience dans des postes de management. 96 % des femmes qui entreprennent affirment ainsi être au moins aussi heureuse dans leur fonction de cheffe d’entreprise que dans leur situation professionnelle antérieure (dont 66 % plus heureuses).

Outre un niveau de rémunération largement perçu comme insatisfaisant (63 %), les répondantes pointent du doigt des difficultés généralement surmontables par un bon accompagnement (démarches juridiques et comptable, articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, manque de confiance…). Accompagnement pour lequel les entrepreneuses soutenues par le réseau manifestent un grand intérêt à toutes les étapes du projet. « Si c’était à refaire », les cheffes d’entreprise solliciteraient un accompagnement renforcé pour les démarches juridiques et comptables (34 %) et dans les étapes qui suivent la création ou la reprise de l’entreprise (parrainage pour 27 % d’entre elles, et un accompagnement dans les premiers mois pour 25 %).

La persistance de clichés et préjugés continue de peser sur l’expérience entrepreneuriale de 22 % des entrepreneuses, notamment des moins de 35 ans qui sont 26 % à « avoir été confrontées à des difficultés parce qu’elles étaient une femme ».

Un engagement fort du réseau Initiative France, à amplifier dans les mois et années qui viennent.

Le socle de services des associations locales du réseau Initiative France est adapté aux besoins exprimés par les femmes qui entreprennent. Outre le financement par le prêt d’honneur à taux 0 et un accompagnement gratuit et dans la durée, les entrepreneuses peuvent de plus en plus souvent bénéficier de programmes et actions spécifiques :

Lancé en 2021, Vis ma vie d’entrepreneuse est un programme de mise en relation entre des porteuses de projets et des entrepreneuses expérimentées. Pour la porteuse de projet, cette journée d’immersion dans le quotidien d’une cheffe d’entreprise est souvent déterminante pour déclencher la décision d’entreprendre.

Dans quatre régions, Initiative France organise des concours d’entrepreneuriat pour les femmes : Initiative o Féminin en Auvergne Rhône Alpes, Initiative au Féminin en Bourgogne Franche Comté, Créatrices d’avenir en Île-de-France et Initiative au Féminin en Nouvelle Aquitaine. Chaque année, plus de 20 entrepreneuses sont distinguées dans des catégories allant de l’artisanat, à l’audace et en passant par les quartiers. 60 000 € de dotations financières sont octroyées au total dans le cadre de ces concours.

Partout en France, les associations locales du réseau proposent des programmes de mise en réseau et accompagnement renforcé pour les femmes qui entreprennent. C’est le cas, par exemple, à Nice, avec le programme « C’est qui la patronne » (Initiative Nice Côte d’Azur), composé d’ateliers et de rencontres avec les partenaires pour favoriser l’émergence des projets d’entreprise.

A propos du réseau Initiative France

Initiative France est le 1er réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise. En 2022, Initiative France a soutenu et financé la création ou reprise de 20 265 entreprises. Ces entreprises ont créé ou sauvegardé plus de 56 000 emplois. Le taux de pérennité des entreprises soutenues est de 90% à trois ans. Plus d’infos sur www.initiative-france.fr