Skip to main content

NICE : Réussite économique de l’Italie en 2023

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

NICE : Réussite économique de l’Italie en 2023

Contrairement aux prévisions du premier trimestre de cette année, l’estimation préliminaire de l’ISTAT met en évidence une croissance du PIB italien de +0,3%, dépassant ainsi celle de l’Allemagne et de la France.

Une croissance probablement due en partie aux mesures économiques prises avant la période du Covid : malgré les preuves enregistrées au cours des quatre dernières années, l’économie italienne continue néanmoins à être sous-estimée.

Au cours des quinze dernières années, l’Italie, surnommée le Belpaese, a souvent été le dernier en termes de croissance économique. Aujourd’hui, cependant, elle fait partie des rares pays à progresser.

En tant que pays voisins, la comparaison entre la France et l’Italie est inévitable. La France a généralement enregistré des chiffres plus positifs que l’Italie, mais entre 2020 et 2023, la dette publique française a augmenté de 551 milliards d’euros depuis 2019, contre seulement 170 milliards pour l’Italie.

Ces changements témoignent de la reprise progressive de l’Italie. Dès 2021, elle a régulièrement surpassé la France en termes de croissance économique.

Un autre élément à ne pas sous-estimer est celui du chômage. Au cours des dix dernières années, le taux de chômage en France a toujours été inférieur à celui de l’Italie. Cependant un changement de cap s’est opéré : en mars dernier, le taux de chômage en Italie a atteint un plancher historique de 7,2%, soit seulement une décimale en dessous du taux français.

En examinant également la balance commerciale et la position financière extérieure nette, nous constatons que l’Italie se redresse par rapport à la France. La situation en France reste également difficile, avec une augmentation du pourcentage de personnes matériellement et socialement privées, atteignant 7,7% en 2022, contre 4,5% en Italie.

Il faut également tenir compte de la productivité du travail dans l’industrie manufacturière. Les indices d’Eurostat montrent une augmentation de 13,1% pour l’Italie dans la décennie 2014-2023 contre seulement 1,2% pour la France.

Aujourd’hui, l’économie du vieux continent ne semble donc plus être tirée par l’Allemagne, mais plutôt par les pays longtemps considérés comme les moins vertueux, tels que le Portugal, la Grèce, l’Espagne et, justement, l’Italie.

SOURCE : Newsletter CCItalienne – Juin 2024.