Skip to main content

NICE : PACTESUR2 – 43 policiers municipaux européen…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

NICE : PACTESUR2 – 43 policiers municipaux européens réunis à Nice

43 policiers municipaux européens réunis à Nice pour une académie européenne des polices municipales. 

La Ville de Nice est chef de file du projet européen PACTESUR2 avec pour partenaires les villes de Turin, Madrid et Liège, le Forum européen pour la sécurité urbaine (EFUS) et l’Association Nationale des communes du Piémont (ANCI-Piemonte). Doté de 2 millions d’euros et financé jusqu’en septembre 2025 à 90% par la Commission européenne, PACTESUR2 prévoit notamment l’organisation d’académies de police européennes.

Du 13 au 15 mai, la Ville de Nice a ainsi accueilli 43 policiers et des élus en provenance de 15 villes européennes (Madrid, Turin, Liège, Vilnius, Xabia, Riga, Gdansk, Tallinn, Bologne, Bratislava, Lisbonne, Kordelio-Evosmos, Budapest, Bruxelles et Nice) pour lancer la première des académies de police du projet PACTESUR2.

L’occasion d’un riche partage des savoir-faire, de nombreux échanges de bonnes pratiques, mais aussi de leur présenter les outils innovants au service de la sécurité urbaine des Niçoises et des Niçois. Les policiers présents ont également pu bénéficier d’une formation au protocole Six C de premiers secours psychologiques. Cet outil permet notamment de réduire le risque de développer un syndrome post-traumatique.

A l’issue de ces trois jours, les 15 délégations ont reçu une médaille des mains de Christian Estrosi qui a déclaré : « À la veille d’échéances importantes, le meilleur moyen de défendre l’Europe, c’est de la faire avec des projets de coopération très concrets, des femmes et des hommes qui travaillent ensemble, qui font avancer les choses, pour que nos concitoyens puissent vivre en sécurité.  

Je souhaite ainsi que ces académies soient pérennisées et étendues à d’autres villes, et c’est pour cela, qu’il y a quelques semaines, j’ai proposé la création d’un réseau européen des polices municipales au sein du Forum européen pour la sécurité urbaine. 

Ce réseau aura vocation à poursuivre ce que nous avons commencé dans le cadre de Pactesur 1, mais il aura aussi pour but de nous fédérer pour que nous puissions porter une voix nouvelle à Bruxelles. Nous pourrons ainsi contribuer à faire évoluer certaines législations pour donner de nouvelles prérogatives aux polices municipales, en particulier en France.

 C’est par ce genre de choses que nous ferons avancer l’Europe ».