Skip to main content

NICE : Bilan des contrôles routiers renforcés du vendredi…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

NICE : Bilan des contrôles routiers renforcés du vendredi 28 juin au dimanche 30 juin

Lutte contre l’accidentalité routière. Bilan des contrôles routiers renforcés du vendredi 28 juin au dimanche 30 juin 2024.

Le bilan de l’accidentalité routière dans le département des Alpes-Maritimes est très préoccupant :

26 personnes sont décédées sur les routes du département depuis le 1er janvier 2024.

Parmi ces 26 décès :

• 21 hommes et 5 femmes
• 1 personne de moins de 18 ans
• 6 personnes de 18 à 24 ans
• 13 personnes de 25 à 64 ans
• 7 personnes de 65 ans et plus

Les catégories d’usagers sont :

• 14 motocyclistes (toutes cylindrées confondues),
• 7 piétons ,
• 3 véhicules légers,
• 2 cyclistes.

54% de ces décès sont des usagers en 2RM (soit 14 des accidents), représentés majoritairement par les hommes (86 %). En 2023, on comptabilisait 10 décès en 2RM, à cette même période.
Les conducteurs sont seuls mis en cause, dans 71 % des accidents mortels, avec les facteurs de l’inattention et de la consommation d’alcool (28 %). Pour 85% des accidents mortels, la tranche horaire se situe entre 21h et 06h du matin. Derrière chaque décès, ce sont des familles et des proches qui vivent un drame et pour qui la vie ne sera plus jamais pareille.

En cumul depuis le 1er janvier 2024 (par rapport à la période janvier 2022- juin 2023) :

• 360 accidents contre 288 en 2023 soit une augmentation de 25 %
• 436 blessés contre 307 en 2023 soit une augmentation de 42 %
• 159 blessés graves contre 117 en 2023 soit baisse de 35 %

Pour rappel, 54 personnes ont été tuées en 2023 dans les Alpes-Maritimes (52 en 2022) et 355 personnes blessées gravement (310 en 2022).
Face à ce dramatique bilan, le Préfet des Alpes-Maritimes a demandé un renforcement immédiat des contrôles routiers en mobilisant l’ensemble des unités de police et de gendarmerie sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier du département et en ciblant notamment les conducteurs de 2 roues et les infractions les plus graves (alcool, stupéfiants, franchissement feu rouge, grands excès de vitesse…). Ainsi lors du week-end du vendredi 28 juin au dimanche 30 juin, ce sont plus de 1 599 véhicules/2 roue motorisées ayant été contrôlés dans le département par plus 300 fonctionnaires engagés.

Le bilan de ces contrôles est la suivant :

• 375 infractions ont été relevées dont excès de vitesse (50) et conduite sous emprise de produits stupéfiants (20), conduite sans permis, défaut de ceinture, etc.
• 56 arrêtés de suspension ont été pris pour des infractions commises entre le 28/06 et le 30/06 et 34 rétentions de permis immédiats.

Le Préfet rappelle la nécessaire prise de conscience des tous les conducteurs et l’importance d’un respect strict du Code de la route. La sécurité routière demeure une priorité pour les services de l’État. Elle doit l’être aussi pour chaque usager de la route.